Le heros romantique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1565 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le héros d’une histoire est souvent une variante de l’archétype du héros sans peur et sans reproche. Or, le héros romantique est par bien des aspects, différent de ce modèle. Au début du dix-neuvième siècle, le héros devient romantique. Mais qu’est-ce qu’un héros romantique ? D’un genre nouveau, ce héros en possède cependant toutes les caractéristiques. Ce personnage est d’abord un héros quisouffre non pas physiquement, mais psychologiquement. Il se focalise alors sur lui-même et mène son combat contre la société de son temps mais aussi contre lui-même. Finalement, ces actions en font un rebelle.

Le héros romantique est un héros qui souffre du « mal du siècle ». Il est toujours seul, et quand il est en compagnie d’autres personnages, il cherche à s’isoler. Dans René (1802), de Renéde Châteaubriand, le personnage parle de son isolement du reste du monde : « Comment exprimer cette foule de sensations fugitives que j’éprouvais dans mes promenades ? ». René utilise ces promenades non seulement pour échapper aux autres personnages dans l’œuvre, mais pour s’échapper du monde entièrement en utilisant son imagination. Dans ce passage, il se compare à un « guerrier errant au milieudes vents », et à un pâtre, chantant seul devant un petit feu. L’auteur montre le mal-être du héros romantique dans sa quête pour s’échapper du monde dans lequel il se sent confiné. Le héros romantique est donc est un héros qui souffre, mais qui accepte cette souffrance, et parfois même, la recherche. Dans Les Souffrances du jeune Werther (1774) de Johann Wolfgang von Goethe, le personnageprincipal décrit par une antithèse, cette souffrance comme une source de bonheur, car elle lui fait entrevoir une autre dimension du monde qui l’entoure. Il commence à décrire un monde de rêveries, et le catégorise comme faux, infâmes, menteur. « Mais celui qui, dans son humilité, de tout cela perçoit l’issue […] celui-là connais la paix, il créé un monde qu’il tire de soi même et il est heureux parcequ’il est homme. » Le héros romantique de ce livre explique en fait que pour être heureux, pour trouver cette « issue », il faut souffrir. Mais le héros romantique souffre aussi du désir d’évasion temporelle comme spatiale. De par l’instabilité politique et la Révolution récente, on retrouve ce besoin d’ailleurs, sous différentes formes chez certains auteurs à travers leurs personnages. Certainsauteurs, comme Senancour, pense que l’existence est bonne, mais triste : on voit ceci à travers Oberman, qui dans la lettre XVIII, décrit son existence en une phrase : « Ma situation est douce, et je mène une triste vie. ». D’autres répandent que c’était une époque horrible ; Musset le manifeste dans La confession d’un enfant du siècle 1836, lorsqu’il explique que « Toute la maladie su siècleprésent vient de deux causes : le peuple qui a passé par 93 et par 1814 en porte au cœur deux blessures. Tout ce qui était n’est plus – tout ce qui sera n’est pas encore. Ne cherchez pas ailleurs le secret de nos mots. » Les références que fait Musset sont évidemment la Révolution Française, et la chute du règne de Napoléon 1er. Le héros romantique souffre donc plus ou moins du « mal du siècle ». Il sesent seul au monde, recherche une autre vision du monde à travers l’évasion.

Le héros romantique est aussi narcissique. Le monde qu’il décrit est centré autour de lui, et rien n’est plus important que lui-même : le héros romantique transcende l’ego. Dans La Nuit de mai de Musset, un poète perd sa muse. Le poète nous décrit sa misère : « Pourquoi mon cœur bat il si vite ? / Qu’ai-je en moi quis’agite / Dont je me sent épouvanté ? / Pourquoi frappe-t-on pas à ma porte ? / […] Je suis seul ». Avec la première personne du singulier utilisé abondamment, le poète, ici héros romantique, concentre la scène sur lui. On retrouve cette focalisation du héros romantique dans l’art de cette période. Dans le Voyageur contemplant une mer de nuages, de Caspar Friedrich, les lignes de forces du...
tracking img