Le hooliganisme tpe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 31 (7659 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire

Page 2 : Introduction

Page 3 : I/ Le phénomène du hooliganisme

Page 8 : II/ Etude de cas

Page 16 : Conclusion

Page 17 : Annexe

Le Hooliganisme en Europe Occidentale

Depuis sa création, le hooliganisme s’est fortement diversifié, se répandant à travers le monde entier.
Cependant, nous nous focaliserons essentiellement sur le cas del’Europe de l’ouest.
A l’origine, ce mouvement, centralisé, est apparut en Angleterre dans les années 1960.
Les hooligans, qui signifie « racailles » en anglais, sont des individus qui agissent en groupe par le biais de la violence, afin d’exprimer leur mal être social.
Leurs principales cibles sont d’autres groupes qui ne se distinguent d’eux que par le fait d’être des supporters d’une autreéquipe de football. Le phénomène du hooliganisme s’est surtout développé dans ce milieu.
En effet, comme ce sport a toujours été d’avantage médiatisé que les autres disciplines tel que le rugby ou le tennis.
Cependant, on note la présence de ce phénomène dans d’autres sports tel que le hockey sur glace.
Ce fait social, qui a malheureusement dégénéré et entraîné de nombreux drames, a fini par faireparler de lui, amenant des décisions de justices et politiques pour essayer de faire disparaître cette concentration de violence.
Et même s’il a fortement régressé, il subsiste encore dans de nombreux pays de l’Europe Occidentale.
Dans ces conditions, nous pouvons alors nous demander en quoi le phénomène du hooliganisme diffère t-il selon les pays d’Europe de l’ouest ?
Pour répondre à cela, nouscommencerons d’abord par expliquer comment s’est crée ce fait social ainsi que son évolution. Nous mettrons ensuite en pratique cette définition à travers trois exemples précis : Liverpool, La Lazio de Rome et le Toulouse Football Club.

I/ Le phénomène du hooliganisme

A/Origine et Composition

1/ Origine

Le hooliganisme tire ses racines en Angleterre.
A l’époque, dans les années1960, alors que la classe ouvrière est importante dans le pays, travaillant principalement dans les mines.
Cette classe se rend alors régulièrement dans les stades afin d’assister au football, un sport alors en vogue.
Les précurseurs du hooliganisme répondent au mouvement hippie qui est, selon ces premiers, dégradant pour la virilité de l’homme.
Ils agissent par la suite de manière contraireaux hippies : ils se rasent la tête et agissent par violence entre eux.

Le phénomène se déclenche réellement
quand celui-ci est rejoint par la classe
ouvrière, notamment lorsque Margaret
Thatcher arrive au poste de premier
ministre, membre du parti conservateur,
son objectif est de redresser l’économie
de son pays natal, et ce à l’aide de
mesures radicales.
La classe ouvrière voit laplus grande
partie des mines se fermer, entraînant
un chômage important.
La rancœur des ouvriers se traduit
alors dans les stades par le hooliganisme
qui se présente comme un exutoire.
Le phénomène s’est calmé par la suite
avec l’arrivée de Tony Blair au pouvoir britannique en 1997.
On constate alors une forte diminution du hooliganisme dans le pays
Par la suite, le mouvement s’est transmisà l’ouest du pays, notamment en Italie ou il a évolué de manière différente dans le futur.

En France, on retrouve peu de cas de hooliganisme, cependant de temps à autre, des bagarres ou débordements ont lieu (notamment dans les clubs de supporters du Paris Saint Germain ; Olympique Marseillais).
Le supporter français est appelé alors, tout comme les italiens, ultra.
Il est un faninconditionnel de son équipe, fait tout les déplacements avec son club favori.
Dans le même temps, il s’installe en Italie avec comme principale caractéristique le « fascisme » et ici il est clairement plus violent et vicieux, car les italiens n’hésitent pas à utiliser des armes blanches (poignards, barre de fer …).
De nos jours, le hooliganisme a régressé en Europe mais pourtant il subsiste...
tracking img