Le horla- guy de maupassan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1161 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Guy de Maupassant, né Henry-René-Albert-Guy de Maupassant1 le 5 août 1850 au château de Miromesnil à Tourville-sur-Arques2et mort le 6 juillet 1893 à Paris, est un écrivain français.
Lié à Gustave Flaubert et à Émile Zola, il a marqué la littérature française par ses six romans, dont Une Vie en 1883, Bel-Ami en1885, Pierre et Jean en 1887-1888, mais surtout par ses nouvelles (plus de 300),parfois intitulées contes, comme Boule de Suif en1880, les Contes de la bécasse en 1883 ou le Horla en 1887. Ces œuvres retiennent l’attention par leur force réaliste, la présence importante du fantastique et par le pessimisme qui s’en dégage le plus souvent mais aussi par la maîtrise stylistique. La carrière littéraire de Guy de Maupassant se limite à une décennie – de 1880 à 1890 – avant qu’il sombrepeu à peu dans la folie et meure à quarante-deux ans. Reconnu de son vivant, Guy de Maupassant conserve un renom de premier plan, renouvelé encore par les nombreuses adaptations filmées de ses œuvres3.
-------------------------------------------------

-------------------------------------------------
Le physique du Horla
-------------------------------------------------
Le Horla est unêtre invisible à l’œil nu, ce qui lui confère sa supériorité. C’est par là qu’il réussit à garder son emprise sur le narrateur. Cependant, son corps ne paraît pas totalement immatériel car le Horla peut boire ; de plus il peut cacher le narrateur. Il a donc une consistance sûrement matérielle. On peut lui prêter la forme d’un être humain ou d'un monstre.-------------------------------------------------
Origine du nom Horlal
-------------------------------------------------
e titre de la nouvelle "Le Horla", quant à lui, renvoie sans équivoque au problème d'altérité de Maupassant. Le "Hors"-"là" évoque en effet la dualité de son auteur et indique la démarcation entre le monde réel et le monde imaginaire née des névroses de celui-ci dualité entre le moi et le cela, cet "autre", ce véritable"dédoublement" de l'individu qui habitait Maupassant et qui le torturait.
-------------------------------------------------
RESUMER et analyse du personnage principal
-------------------------------------------------
L’histoire de cet ouvrage est celle d’un homme de quarante-deux ans qui vivait dans une demeure se situant au bord de la Seine. 
Un jour sans raison apparente il fut prisd’étranges sensations et de malaises qui laissèrent penser à cet homme qu’il n’était pas seul, qu’on le suivait quoi qu’il fasse, qu’il était pourchassé par un être qu’il ne pouvait voir. 
Le narrateur nous décrit son angoisse et l’instabilité du fonctionnement de ses sens. Un jour il s’endormit en laissant près de son lit une carafe remplie d’eau. 
A son réveil qu’elle ne fut pas sa surprise lorsqu’illa trouva vide, persuadé que personne n’avait pu pénétrer dans sa chambre.
Pensant être fou, l’homme décide de fuir vers le Mont-Saint-Michel où il visita le monument médiéval et parla avec un moine de l’existence des choses invisibles. 
Pensant être guérit, il retourne chez lui, mais très rapidement sa "folie" le reprend. Ne sachant plus quoi penser l’homme décida donc de mener des expériences :la nuit avant de se coucher, il place divers aliments à coté de son lit (du lait, de l’eau, du pain, du vin et enfin des fraises) à son réveil , les aliments qui le dégouttaient n’étaient plus à côté de son lit, il aboutit donc à la conclusion effrayante que quelqu’un était présent dans sa chambre chaque nuit et que cette personne buvait son eau et mangeait les aliments qui le dégouttaient leplus.
Plus tard, il se rend à Paris où il reste trois semaines, dans cette même ville il assiste à une séance d’hypnotisme qui rend ses pensées confuses tout en alimentant la question que son esprit se pose sans arrêt : L’invisible pourrait-il exister ? 
Un beau jour de printemps lorsque l’homme se promène dans le jardin de sa demeure il voit devant lui une rose se casser s’élever en l’air,...
tracking img