Le jansénisme dans tous les matins du monde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1237 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Question de synthèse n°2.
Quels sont les rôles du chant XI dans l’unité?

Le chant XI de l’Odyssée raconte la descente d’Ulysse aux Enfers, sur le conseil de Circé. Il entreprend ce voyage effrayant dans l’unique but d’interroger le divin Tirésias sur son retour, mais rencontre néanmoins de nombreux autres défunts. En quoi ce chant est-il indispensable au retour du héros?
Le pays cimmérienapporte beaucoup à Ulysse. En effet, il est source de connaissance, il le met en garde contre la mort et lui rappelle la menace de l’oubli.

Pour commencer, le royaume des Enfers est nécessaire au retour d’Ulysse dans la mesure où il va y chercher d’indispensables informations auprès de Tirésias. Ce dernier lui indique en effet une attitude et un chemin à suivre: « si tu n’y touches pas et nepense qu’à ton retour, vous pourrez arriver, malgré tous vos maux, en Ithaque » v. 110-111. De plus, il est un des rares mortels, après Orphée ou Thésée, à pouvoir visiter ce lieu interdit. Cette expérience est par conséquent exceptionnelle et lui apporte donc un savoir hors du commun. Ceci est d’ailleurs remarquable grâce au rituel indiqué par Circé, qu’il exécute avec une remarquable rigueur:« d’abord le lait miellé, ensuite le vin doux, l’eau en troisième, et dessus, la farine blanche » v. 26-28. De même, obtenir la parole du devin nécessite une méthode scrupuleuse,et même un sacrifice personnel: « Je pleurai lorsque je la vis, pris de pitié, mais, malgré ma tristesse, j’empêchai que la première elle approchât du sang. Tirésias n’ayant point parlé. » v. 97-99. Ulysse voit pour la premièrefois sa mère depuis vingt ans et se trouve dans la cruelle obligation de l’ignorer tant qu’il n’a pas vu le devin. Le héros fait preuve d’une force étonnante, le pays cimmérien renforce sa sagesse et lui fait contrôler ses émotions. Mais lorsque les conseils du devin sont achevés, Anticlée peut enfin se diriger vers lui et lui faire part de nouvelles importantes concernant Ithaque. Ces éléments nesont pas négligeables dans la mesure où ils rappellent au héros l’urgence du retour et lui inspirent un sentiment de vengeance qu’il ne pourra satisfaire qu’en revenant le plus vite possible. La situation lui est ainsi racontée, au sujet de Pénélope: « toutes ses misérables nuits, tous ses jours se consument dans les pleurs », de Laërte: « il n’a ni cadre, ni manteau, ni draps moirés pour secoucher […] son deuil s‘accroît de pleurer ton absence, et l‘âge douloureux survient», ou encore de Télémaque: « ton fils gère en paix ton domaine et assiste aux festins ». La tristesse et le deuil on assaillit la patrie d’Ulysse. Bien qu’Anticlée rassure le héros au sujet de son trône en évoquant la présence de son fils, il va de soi que cela n’est en rien pertinent, pour la simple raison que c’estune défunte et qu’elle parle de faits qui ont sans doute empiré. Le héros se voit donc confronté à la réalité dans un univers totalement merveilleux, celui des hommes trépassés. Ce paradoxe ne fait que surligner l’importance de la vie tout en blâmant la mort, fatale à l’humanité et source d’oubli.

En effet, si le pays cimmérien est premièrement vu comme une source de connaissance qui avancera lehéros dans sa quête, il n’en est pas moins inquiétant pour un mortel. Il est d’ailleurs caractérisé par le motif de la nuit: « voile de brouillard » v.16 ou encore « funeste nuit » v.19. De même, le sentiment du héros à son égard est explicite, ce monde funeste est peu rassurant: « et la peur verte me gagnait ». Par cette expression, Ulysse traduit un réel effroi. Ce dernier est compréhensible;le registre merveilleux n’épargne pas l’horreur de la scène, et le héros se voit littéralement assailli d’êtres à la fois impalpables, inconsistants et conscients. Le héros semble ainsi s’engouffrer dans un monde où l’humanité est déformée, privée de toute identité. Seuls certains attachements à la terre des mange pain, certaines reconnaissances sauraient atténuer cette perte. Il en va ainsi...