Le japon entre les 2 guerres

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1472 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 février 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire

Lorsqu’on parle du japon de nos jours, on voit la superpuissance, industrialisée, et incroyablement avancée, tout au moins sur le point de vue électronique. Ce pays, toutefois durant une période de son histoire n’a pas toujours été celui que l’on connait. Il faudrait avoir l'honnête de reconnaitre que le Japon du XXI siècle est un véritable miracle sur absolument tout les points :économique, politique et même culturel. Une révolution qu’il serait impossible d’ignorer a été établie sur absolument tous les plans. C’est cette évolution que nous allons étudier.

LE JAPON : DU XIX AU XX SIECLE

Dans la première moitié du 19 e siècle le Japon vit une crise profonde du régime absolutiste féodal . Il faut dire que, contrairement à d'autres pays asiatiques la société féodalejaponaise est déjà profondément capitaliste. En 1854, au Japon, il y avait plus de 300 entreprises industrielles dont le nombre de travailleurs étaient pour l'époque assez impressionnant. L'émergence de capitaliste signifie que la fabrication au Japon, ainsi que la négociation établi plus tôt bourgeoisie a commencé à émerger et bourgeoisie industrielle.
Dans ses conditions pour moinsparticulières, l'accumulation du capital se fait aisément. Les paysans commencent a affluer en masse en ville. La raison de ce flux est assez trivial. Les impôts pour le moins insupportable, l'accroissement de l'exploitation du commerce de capital-usuraire conduit à la misère d’une bonne masse des artisans. Ces derniers n’ont donc plus d’autres choix que de se rendre en ville pour offrir leurs services auxentreprises..
La première moitié du XIXe siècle est donc caractérisé par la quasi-continu insurrection des paysans et artisans japonais. Rien qu’en 1833 dans diverses régions du Japon, on compte 30 soulèvements . Ces derniers luttent pour l'élimination de l'oppression féodale. Ces multiples soulèvements et révoltes , bien que mal organises constituent a sapé le féodalisme japonais.
De plus enplus de troubles ont eu lieu dans les villes. Souvent, la raison pour laquelle ils passent, n’est que le manque trivial de riz ou une forte augmentation des prix de lui comme une suite de manipulations spéculatives des commerçants de gros et les autorités.
Faute de pouvoir faire face aux insurgés, le gouvernement décide de s'en prendre au étrangers. Il ferme en partie le pays. Le Shogun publie en1843 une nouvelle instruction sur les relations avec les étrangers, confirmant ainsi l'autarcie , mais autorisant les navires étrangers a aborder certains ports du Japon.
Or en ce moment même l'Angleterre, la France et les États-Unis en Extrême-Orient et a tourné les yeux vers les îles japonaises. En particulier un grand intérêt au Japon comme base pour le déploiement de l'agression coloniale enChine et ailleurs en Extrême-Orient ont montré aux États-Unis. Dans le U. S. Congrès en 1845 a autorisé le président à établir des relations commerciales avec le Japon. La résolution du Congrès a déclaré ouvertement que les États-Unis doivent se fonder sur les mers entourant la Chine.
Après l'échec des tentatives diplomatiques par le gouvernement américain décide, comme a l’accoutume derecourir à la force. En Juillet de 1853 un escadron de militaires avec a sa tête le commandant Perry remet aux autorités japonaises une lettre du président des États Unis qui somme pour ainsi dire le Japon a signer un traité sur l'ouverture du Japon à des échanges commerciaux en Amérique. Ce dernier promet qu’en cas de refus, la réponse des États Unis serait compréhensible des le printemps de l'annéesuivante. Il tient parole.
En Février 1854, la réponse s'avère être une flotte de neuf navires de guerre. Il menace ouvertement le japon de guerre et ne laisse plus A l'empereur le choix. Ce dernier signe le 31 Mars. Un peu plus tard le Japon conclu des traités similaires avec la Grande-Bretagne, la France et les Pays-Bas.
.
Les premiers contrats signés par les États-Unis et d'autres...
tracking img