Le jeu dans l'oeuvre de winnicott

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3064 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I- BIOGRAPHIE

Issu d'une famille bourgeoise aisée, Donald Woods Winnicott est élevé par un père homme d'affaires et une mère vive aux côtés de ses deux soeurs.

A la « Leys School » de Cambridge, Winnicott se casse la clavicule sur le terrain de sport et, ne pouvant imaginer dépendre des médecins toute sa vie, décide de s'inscrire en médecine.

Après la guerre, Winnicott se rend à Londrespour finir ses études de médecine au St Bartholonews Hospital. Alors qu'il avait toujours envisagé d'être généraliste, la découverte fortuite d'un livre de Freud lui fait découvrir la psychanalyse et l'incite à rester à Londres. Il souhaite alors entreprendre une analyse...

Figure du mouvement analytique, Winnicott se distingue par sa créativité et son manque de dogmatisme.
C’est en 1951, dansun article qui fait date, que Winnicott accomplit sa découverte théorique majeure : le phénomène transitionnel. Il correspond au moment où l’enfant sort de l’illusion de pouvoir créer l’objet de son désir, illusion engendrée et entretenue par la bienveillance maternelle qui va toujours au-devant des attentes supposées du nourrisson et du bébé. L’enfant surmonte cette désillusion à l’aide d’unobjet quelconque mais irremplaçable (pouce, peluche...) par lequel il crée entre lui et le monde l’univers du jeu. Si l’objet élu est destiné à être abandonné avec l’âge, l’"espace potentiel" qu’il décrit ne disparaît pas : contrairement à l’espace des choses auxquelles nous devons nous adapter, il est le lieu des objets qui dérivent de notre imagination, l’espace de tout acte créateur.

Pédiatreet psychanalyste anglais, Donald Woods Winnicott occupe une place à part dans la psychanalyse infantile du fait de son originalité, de son non-conformisme et de sa position en marge des deux écoles britanniques d’Anna Freud et de Mélanie Klein. Ses émissions radiophoniques à la B.B.C. ont eu un impact considérable sur les parents. La plupart des textes de ces émissions sont publiés. Il s’agitessentiellement d’entretiens destinés aux mères de famille. Ses recherches théoriques et ses observations cliniques s’attachent toutes à reconstruire la dynamique de la petite enfance, celle du narcissisme primaire où la relation de la mère et du nourrisson est essentielle. Il essaie de raccorder la connaissance analytique aux notions héréditaires, biologiques, physiologiques indispensables pourcomprendre les phénomènes de l’enfance. Son sens de l’humour donne un côté très agréable à ses écrits.
Fortement impliqué dans les disputes entre kleiniens et supporteurs de Anna Freud, Winnicott deviendra le chef de file de ce qui s'appellera le middle group et qui regroupera des analystes ayant des visions assez disparates mais qui ne s'associent pas aux deux groupes déjà organisés.
Il seraprésident de la Société britannique de psychanalyse de 1956 à 1959 puis de 1965 à 1968.

Si sur le plan organisationnel il fut non pas l'homme du centre mais plutôt celui qui se situe hors du conflit, Winnicott sera le théoricien de l'aire transitionnelle et de l'espace potentiel. Proche de Melanie Klein, surtout à ses débuts, Winnicott n'a jamais accepté sa conception de la position schizo-paranoïdealors même qu'il contribuait à enrichir la théorie de la position dépressive. Il a bousculé les idées reçues avec sa désormais célèbre formule selon laquelle l'enfant n'a besoin pour bien se développer que d'une « good enought mother » (mère suffisamment bonne). Sa pensée, riche et originale donne souvent l'impression d'une bouffée d'air frais dans un domaine où la pratique clinique particulière nousfait parfois perdre de vue la réalité quotidienne de la vie.
Il appartient par ailleurs à l'école des théoriciens de la relation objectale, regroupant plus ou moins arbitrairement des auteurs indépendants les uns des autres.

Son approche thérapeutique et ses travaux théoriques ne peuvent être dissociés de sa personnalité singulière. Sa technique du "squiggle game" ou "griffonnage" par...
tracking img