Le jeu de l'amour et hasard

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2194 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans Le jeu de l’amour et hasard, acte III scène 2, Mario dit à Dorante, déguisé en valet : « ta livrée n’est pas propre à faire pencher la balance en ta faveur et tu n’es pas fait pour lutter contre moi » Pensez-vous que chez Marivaux les disparités sociales constituent un obstacle majeur à l’amour ?

Quand, dans le jeu de l’amour et du hasard, Arlequin fait part à Dorante de son désird’épouser la fausse Silvia, ce dernier se fâche et se montre choqué de cette mésalliance. La mésaventure d’Arlequin est le signe du poids social de la société de l’Ancien Régime.
Ainsi, Mario dit à Dorante, déguisé en valet : » Ta livrée n’est pas propre à faire pencher la balance en ta faveur et tu n’es pas fait pour lutter contre moi »
En est-il toujours de même chez Marivaux ? Les disparités socialesconstituent elles un obstacle majeur à l’amour ?
Nous étudierons d’abord comment l’amour semble capable de dépasser les obstacles sociaux avant de nous pencher sur les disparités sociales et leur nature. Enfin nous verrons comment et pourquoi dans les faits, les disparités sociales constituent un obstacle face à l’amour, comment les » galons de couleurs «  peuvent « brouiller «  les sentiments.Les disparités sociales ne constituent pas forcement un obstacle majeur à l’amour. En effet, on peut trouver des similitudes entre maîtres et valets, ou plus exactement entre les maîtresses et les servantes. Dans Le jeu de l’amour et du hasard, acte I scène 2, Silvia et Lisette nous apparaissent proches, comme deux sœurs qui ont envie de jouer, d’échanger leur rôle « Lisette a de l’esprit,Monsieur, elle pourrait prendre ma place pour un peu de temps, et je prendrais la sienne » dit Silvia à son père (I, 2). D’ailleurs dans la mise en scène de Jean Liermer, on retrouve un décor enfantin, de jeu. On sent la servante et sa maîtresse assez proches, complices, ce qui va permettre un échange des rôles plus facile et une illusion quasi parfaite. On retrouve la même similitude dans la mise enscène de La seconde surprise de l’amour par Jean-Luc Boutté, les tenues vestimentaires de la Marquise et de Lisette sont très semblables, ainsi il peut y avoir confusion des identités.
Avec ce travestissement, les disparités sociales s’effacent en apparence pour laisser place au jeu de l’amour.
En outre dans Le jeu de l’amour et du hasard, le parallélisme entre les deux intriguesamoureuses montre une similitude entre celle des valets et celle des maîtres : chacun croit tomber amoureux de quelqu’un qui n’est pas du même rang que lui.
Le meilleur exemple que les disparités sociales ne constituent pas un obstacle majeur à l’amour, reste la décision de Dorante d’épouser Silvia, qu’il croit servante. En effet, après s’être dévoilé et malgré la rivalité avec Mario, Dorante doitsurmonter ses préjugés, accepter l’idée de se mésallier. C’est le « jeu » de l’amour contre la raison et contre les conventions sociales. « Quoi, vous m’épouserez malgré ce que vous êtes, malgré la colère d’un père, malgré votre fortune ? », « Mon père me pardonnera dès qu’il vous aura vue, ma fortune nous suffit à tous deux et le mérite vaut bien la naissance » (Acte III, scène 8)
C’est également dansLa double inconstance que le prince va tout faire pour épouser Silvia une paysanne, et elle tomber amoureux de ce jeune prince, déguisé en officier. C’est dans cette pièce que Marivaux va oser jusqu’au bout la mésalliance, qui faisait l’objet d’un débat houleux à l’époque. Mais Marivaux peut se permettre cette mésalliance, car les épousailles du prince et de la paysanne, rappelle étroitementl’univers des contes et donc d’un univers irréel. Marivaux admet donc que l’amour peut dépasser les disparités sociales, mais qu’elles s’opposent également à l’amour. Nous allons donc à présent nous intéresser à ces disparités sociales.

Les disparités sociales sont la base du travestissement de Silvia et Dorante, ils ne souhaitent pas être identifiés : l’un et l’autre éprouvent le désir de se...
tracking img