Le jeu de l amour et du hasard

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4301 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le jeu dans le jeu de saint Nicolas

I- Le jeu des personnages
a)-les jeux de hasart
b)-la débâcle du jeu
c)-le jeu historique
II- Des jeux aux enjeux de Bodel
a)-jeux de mots/gestes
b)-mise en abyme du jeu
c)-le jeu de saint Nicolas
III- Le jeu médiéval
a)-le jeu dramatique
b)-jeu et enjeu autour du miracle
c)-un jeu fidèle aux moeurs

INTRODUCTION

Jehan Bodel, arrageois,compose le jeu de saint Nicolas au seuil du XIII ème siècle. Cette pièce aborde de manière originale le miracle de saint Nicolas. Comme nombreuses de ses oeuvres, il s'inspire de la ville d'Arras. Ainsi, cette pièce est un jeu dans tous les sens du terme: les personnages jouent, l'auteur joue, et s'en découle un jeu théâtral médiéval. Nous pourrons alors nous demander en quoi les personnages etl'auteur créent un univers du jeu omniprésent dans l'oeuvre de Bodel. Nous verrons ainsi les différents aspects du jeu dans le jeu de saint Nicolas, en traitant tout d'abord le jeu des personnages, puis le jeu de l'auteur, et enfin le jeu dramatique médiéval dont est imprégnée cette pièce.

I- Le jeu des personnages

Tout au long de la pièce de Bodel, les personnages jouent un jeu plus ou moinsexplicite.

a)-Les jeux de hasart

"hasart" est un mot entré en français dès le XII ème siècle, transmis par l'espagnol azar. Il s'agit en fait du mot arabe: l'article défini arabe -al s'ajoute à -zahr, mot arabe désignant "jeu" ou "jeu de dés". Au moyen-âge, un hasart signifiait le chiffre 6 au jeu de dés: un hasard particulièrement heureux alors qu'aujourd'hui, le hasard amène à toutes lespossibilités, les meilleures comme les pires.
Dans cette œuvre, le motif de la tricherie est omniprésent: on trompe, on ment, on manipule, mais c’est le jeu de dés qui deviendra le thème crucial de la taverne. Les scènes de la taverne, de jeu de dés ou de beuverie, occupent la moitié de la pièce et ainsi plus de place que les apparitions surnaturelles. Quatre grandes scènes de jeu sontintroduites dans cette pièce: Une partie explicitement qualifiée de jeu de hasart, puis trois autres parties de dés non spécifiées. Ces trois parties ont un enjeu moindre: l’enjeu de la première est de déterminer celui qui paiera le vin, l’enjeu de la seconde est d’obtenir le plus de points, et celui de la troisième est de désigner le joueur qui jouera en premier lors de la prochaine partie de hasart.Si l’on parle de jeu, il faut y associer le terme de joueur. Ce sont les larrons les joueurs des jeux de dés. Cliquet, Pincedé, Rasoir, tout trois constituent une clientèle qui tente continuellement de duper l’aubergiste. Réunis le temps de réaliser un mauvais coup, ils ne pensent qu’à tricher au cours de leurs parties de dés.
De plus, le vin et le jeu sont indissociables car le jeu de dés néesten fait qu’une monnaie d’échange. Les parties de dés permettent de payer les consommations de vin. On peut le voir au vers 290 « qui parle de partie cette fois-ci pour se distraire à petit enjeu ». Ainsi l’aubergiste ordonne à Aubéron de jouer pour régler sa note « allez régler votre affaire » vers 292.
En ce sens, on ne parle pas de jeu en tant qu’amusement, mais plutôt comme un comportement quiamène à la triche et à la débauche.

B)- la débâcle du jeu

Dans le jeu de saint Nicolas, le motif de la tricherie est omniprésent. La taverne est le lieu par excellence de la nuit et du trouble, de la fraude et des mauvais coups. On ment sur l’origine du crû, on manipule les mesures, on trompe sur la qualité. Ainsi, la taverne devient un lieu de perdition. Le jeu c’est d’abord la ruineassurée, la partie où l’on perd jusqu’à ses habits (Cliquet, vers 1326: « laisse donc ta cape pour le tout »)
La séquence du jeu de dés intervient après celle de la boisson dans le jeu de saint Nicolas; elle est relancée après la visite au trésor, cette fois-ci dans l’allégresse et le vertige. C’est évidemment le moment par excellence de la fraude: Cliquet essaie un coup à la façon de Wanquetin et...
tracking img