Le jeu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1507 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le jeu

I / Définitions.

Etymologiquement : - jocus : amusement, badinage.

- ludus : jeu, apprentissage, école.

Dictionnaire usuel : « Activité physique ou mentale qui n’a pas d’autre but que le plaisir qu’elle procure. »
« Activité organisée autour d’un système de règles. ».

Dictionnaire du vocabulaire de l’éducation :
« Activité physique ou mentale purement gratuite,généralement fondée sur la convention et la fiction, qui n’a dans la conscience de celui qui s’y livre, d’autres fins qu’elle-même, d’autres buts que le plaisir qu’elle procure. ».

BLODGETT (1929)
Le comportement ludique est un comportement exploratoire, facteur de construction de la connaissance.
Le jeu peut donc être défini comme une activité ludique reposant sur un jouet ou un objettechnique, et qui permet soit l’acquisition de connaissances (jeu didactique), soit l’acquisition d’une disposition utile à l’existence (jeu éducatif).

J. HUIZINGUA : Homo ludus. Essai sur la fonction sociale du jeu. Trad. C. Seresia, Paris, 1951

Le jeu est une activité volontaire accomplie dans certaines limites fixées de temps et de lieu, suivant une règle librement consentie maiscomplètement impérieuse, pourvue d’une fin en soi, accompagnée d’un sentiment de tension ou de joie et d’une conscience d’être autrement que dans la vie courante. ».

J. CHATEAU : Le jeu chez l’enfant, introduction à la pédagogie, 6° édition J. Urin, 1973

Le jeu est «une action libre, sentie comme fictive, située hors de la vie courante, dépourvue d’intérêt matériel et d’utilité, bien délimitée dansle temps et dans l’espace, se déroulant sous certaines règles et suscitant des relations de groupe qui accentuent leur étrangeté vis-à-vis du monde habituel. ».

JEU = Jeu libre, sans aucune contrainte (ex. : jouer à la poupée).
= Activité ou objet (ex.: jeux de société, balle au prisonnier).
= Activité présentée sous une forme ludique (ex.: jeux éducatifs).

CARACTERISTIQUES DU JEU= Règles implicites ou explicites à respecter.
= Plaisir que l’on en tire.
= Apparente insouciance.
II / Le jeu et l’enfant.

1 / Pourquoi l’enfant joue-t-il ?

- Le jeu semble faire parti de l’univers de l’enfant.

- J. CHATEAU : « Le jeu est sérieux. Il possède des règles sévères, il comporte des fatigues et parfois même mène jusqu’à l’épuisement. ».« L’enfant se fait par ses jeux et dans ses jeux. Se demander pourquoi l’enfant joue, c’est se demander pourquoi il est enfant. ».
« Le jeu remplit chez l’enfant le rôle du travail chez l’adulte. ».
« Un enfant qui ne sait pas jouer est un adulte qui ne saura pas penser. ».

- P. KERGOMARD : « Le jeu, c’est le travail de l’enfant, c’est son métier, sa vie. ».

- E. CLARAPEDE : « Chezl’enfant, le jeu est le travail, le bien, le devoir, l’idéal de la vie. C’est la seule atmosphère dans laquelle son être psychologique puisse respirer et donc agir. ».
« L’enfance sert à jouer et à imiter. ».

- B. BETTELHEIM : « La plus grande importance du jeu est le plaisir immédiat que l’enfant en tire et qui se prolonge en joie de vivre. Il est également pour l’enfant l’outilessentiel qui le prépare dans les tâches à venir. ».

LE JEU - Apporte du plaisir au joueur.
- Est la principale activité de l’enfant et lui permet de construire sa personnalité.
- Est une affaire sérieuse pour l’enfant, même s’il est apparemment gratuit.

2 / Classification des jeux.

Selon J. PIAGET : classification des jeux selon le stade de développement de l’enfant.

- Stadesensori-moteur : les jeux d’exercices
Le jeu revêt ici sa forme la plus primitive et est utilisé pour le simple plaisir fonctionnel qu’il procure.

- Stade préopératoire ou intuitif : le jeu symbolique
Cette étape est marquée par l’apparition du langage comme moyen d’expression propre. L’enfant s’y exerce dans les jeux d’imitation.

- Stade des opérations concrètes : jeux de construction
Les...
tracking img