Le jeu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (557 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le jeu à l’école

1) Définition du jeu

Etymologiquement, désigne l’amusement.
Renvoie à une notion de plaisir.
Grande importance du jeu pour l’enfant : présence indiscutable enmaternelle.
Jeu : un des principaux moyens de développement de l’enfant
• Développement intellectuel pour les jeux de règles
• Développement imaginaire pour les jeux symboliques
•Développement du langage

Le psychanalyste Winnicott a beaucoup travaillé sur le jeu : considère qu’il permet une exploration du monde extérieur et un détachement des parents.

2) Le jeu dans lesapprentissages

a. Approche du jeu

Montaigne a souligné l’importance du jeu pour les enfants.
Pédagogie nouvelle du 20ème, développement du jeu éducatif :
• Maria Montessori,notamment grâce à ses travaux sur la maternelle
• O.Decroly développe l’idée que chez l’enfant, il existe un instinct pour le jeu, l’éducateur doit utiliser le jeu.

Stratégies pour utiliser lejeu en classe :
• Réutiliser les jeux existants (Monopoly, cartes…) qui présentent l’avantage que les élèves connaissent déjà les règles.
• Inventer des jeux, souvent en maths. Suppose lacréativité de l’enseignant

b. La critique du jeu

• Critiqué par la pédagogie traditionnelle, notamment par Alain dans Propos sur l’Education → l’usage du jeu maintient les élèvesdans un univers enfantin, ce qui infantilise l’apprentissage.
⇨ Le rôle de l’enseignant, préparer à l’âge adulte, n’est donc pas rempli.
Cette critique est reprise par les tenantsactuels de la pédagogie traditionnelle. Pour eux, l’unique moment de jeu est la récréation.
• Critiqué par la pédagogie nouvelle, notamment par Freinet qui reproche de déguiser le travail enjeu. Il veut privilégier le goût authentique du travail.
• Les enseignants craignent de perdre du sérieux dans les apprentissages. De +, la situation est inquiétante car on n’est pas sûr du...
tracking img