Le judaisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2086 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Une croyance commune

-L'origine, le peuple elu (lire doc. 1page 36)

Elle remonte à Abraham. Cet homme qui vivait en Mésopotamie environ 2000 ans avant Jésus-Christ était monothéiste (contrairement à tous les gens de son époque) et il reçut un appel de Dieu (Yahvé) pour partir de son pays idolâtre pour aller ailleurs. Dieu lui promet une descendance nombreuse qui héritera pour toujours d'unpays promis. Cette promesse est confirmée par Dieu à son fils Isaac et au fils de celui-ci, Jacob. Jacob recevra plus tard de Dieu le nom d'Israël, nom qu'il transmettra à sa descendance : le peuple Juif. . Les juifs fondent le judaïsme sur la religion abrahamique qui fleurira ensuite dans la Torah.
Cette promesse est en fait une alliance, d'abord personnelle envers les « patriarches » puisgénérale envers tout le peuple : Dieu a choisi ce peuple d'entre tous les autres pour s'allier à lui, le bénir, lui donner un pays et en faire une grande nation, à condition que tous lui obéissent et suivent ses lois. L'alliance envers le peuple est perpétrée par Moïse, lors de la sortie d'Egypte, où les Hébreux étaient en esclavage. Dieu leur donnera Sa loi à accomplir : les dix commandements

Unegrande partie de la population juive sera déportée et dispersée dans le Moyen Orient. C'est la diaspora. Une partie du peuple reviendra plusieurs années après et reconstruira ce qu'on appelle le second temple, qui restera en place jusqu'en 70 de notre ère. Mais depuis cette époque, les Hébreux seront assujettis aux différents conquérants occupant ces régions (les Perses, puis les Grecs et lesRomains, et enfin les Chrétiens et les Arabes). À cause de la destruction du temple, les pratiques religieuses changent. Des lieux de culte sont créés là où résident les Juifs à travers le monde : les synagogues. Les sacrifices d'animaux, qui avaient une énorme importance vis-à-vis de Dieu, sont abolis et remplacés par des symboles (le pain et le vin).

-Les croyances des Juifs :

La foi juiverepose sur la Révélation que Dieu leur a donnée. Le credo juif (confession de foi) commence comme cela : « Israël écoute, l'Eternel est notre Dieu, l'Eternel est Un ». Ce Dieu s'appelle Yahvé, mais on s'adresse à lui en disant : Seigneur, Eternel. Il est créateur de tout l'univers et de tout ce qui vit. Il est tout-puissant, saint (c'est-à-dire sans présence du mal en lui) et juste. Il jugera leshommes à la fin du monde. Mais il est aussi « miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité » (Exode 34 : 6). C'est un Dieu qui voit tout, entend tout, et parle à ses créatures. Il donne son Esprit-Saint aux hommes qu'il choisit pour des missions spéciales, aux prophètes et aux rois notamment.

Cette religion se fonde sur le culte du D.,[]..d'Abraham, d'Isaac et deJacob, au Nom ineffable, qu'elle conçoit comme une Essence éternelle qui détient tous les pouvoirs ,transcendant Seigneur des seigneurs qu'elle considère Un et Unique et qu'elle qualifie ainsi : omnipotent, omniscient, juste et miséricordieux. Cette religion professe aussi que le rassemblement de toutes les puissances manifesta le créateur du monde qui continue de s'impliquer dans sa destinée enfaisant irruption dans son Histoire.Le judaïsme est l'une des plus anciennes traditions religieuses monothéiste encore pratiquées aujourd'hui. Les valeurs et l'histoire du peuple juif sont à la source de la fondation d'autres religions abrahamiques, tels le christianisme, l'islam.
L'Israëlite considère que l'homme, créé à l'image de Dieu (Genèse 1:27), est fondamentalement bon. Contrairement auChristianisme, le Judaïsme ne croit pas au « péché originel », l'indépendance de l'homme envers Dieu, qui aurait entraîné la présence du mal en l'homme. Toutefois, le péché existe dans cette religion, mais il est considéré comme étant de nature extérieure à l'homme. L'homme est tenté par lui et il peut y succomber, ce qui l'amène à mal se conduire. La colère de Dieu s'enflamme alors contre le...
tracking img