le lac

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (307 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 février 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
La fable

Définition : La fable est un court récit imaginaire généralement en vers, parfois en prose, dont le fonction est d'illustrer une moralité (qui peut resterimplicite). Ses héros sont le plus souvent des animaux mais peuvent aussi être des plantes ( Jean de la Fontaine, Fables, « Le Chêne et le Roseau »), des hommes ou des objets. Lafable sert à critiquer la société et le mode de vie des hommes. Elle a été présente dès lAntiquité avec Ésope ( VIIe-VIe siècle av. J-C) et Phèdre ( 15av. J-C jusqu'à 50après J-C. ).

L'exemple :
Les Deux Mulets
Deux Mulets cheminaient, l'un d'avoine chargé,
L'autre portant l'argent de la Gabelle.
Celui-ci, glorieux d'une charge si belle,N'eût voulu pour beaucoup en être soulagé.
Il marchait d'un pas relevé,
Et faisait sonner sa sonnette :
Quand l'ennemi se présentant,
Comme il en voulait à l'argent,Sur le Mulet du fisc une troupe se jette,
Le saisit au frein et l'arrête.
Le Mulet, en se défendant,
Se sent percer de coups : il gémit, il soupire.
"Est-ce donc là,dit-il, ce qu'on m'avait promis ?
Ce Mulet qui me suit du danger se retire,
Et moi j'y tombe, et je péris.
- Ami, lui dit son camarade,
Il n'est pas toujours bon d'avoir unhaut Emploi :
Si tu n'avais servi qu'un Meunier, comme moi,
Tu ne serais pas si malade. "

Jean de La Fontaine, Fables, « les deux mulets », I, 4, 1678.

Cette fable envers met en scène deux animaux, des mulets sans préciser ni le lieux, ni la date ,ni le pays. Il y a une morale explicite (vers 17 au présent de vérité générale).Le muletenseigne au second qu'il faut mieux d'etre libre et pauvre que d'etre riche et attirer des ennuis. De plus cela ne sert a rien d’être orgueilleux pour finir blessé.
tracking img