Le langage et platon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (708 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet : Y a-t-il un mot pour chaque chose ?



Elements pour une dissertation

Position du problème dans la philosophie ancienne

Le souci de Platon est de faire une étude préciserelativement à l’étude des différences entre les mots, il a pour but de nettoyer le langage de ses ambiguïtés. Socrate affirme, « comme il est rare que les interlocuteurs mettent d’accord sur les chosesdont-ils parlent ». Les désaccords viennent du fait que l’on utilise le même mot pour des significations différentes. Antisthène estimait qu’il est impossible de se contredire, c’est au cœur de la pensée etde la polémique grecque. Il faut pourtant faire la nuance entre deux termes très voisins. Nous avons une catharsis qui est mise en avant, il s’agit de nettoyer le langage, le purifier par l’usagedes mots. Cela signifie voir nettement que s’il est important de purifier l’usage des mots, c’est que le langage ne peut pas ne pas être ambigu.

Pour Aristote, c’est le point de départ, il fautéchapper aux apories posées par les sophistes, échapper aux paradoxes, c’est la seule manière, il est par conséquent nécessaire de réfléchir sur l’essence même du langage. Il y a un nombre limité si grandsoit-il de mots mais, il y a une infinité de choses dont on parle. Ce qui peut être énoncé est limité par rapport à l’illimitation des choses auxquelles renvoie le langage. Nous avons donc undéséquilibre entre les mots et les choses d’un point de vue quantitatif. Il faut donner un seul sens à chaque mot, pourtant derrière un seul terme se cache une pluralité de sens, il y a plusieurs mots pourdésigner une seule chose, nous avons donc un mot pour plusieurs choses et plusieurs mots pour une seule chose.

Il n’y aurait peut-être pas d’ambiguïté si à chaque signifiant correspondait un signifié,ce serait clair et distinct. L’ambiguïté est fondamentale et elle est si profonde que parfois se mettre d’accord sur les mots ne suffit pas. Il faut définir les mots utilisés. Dans le « Menon «...
tracking img