Le langage (philosophie)

Pages: 14 (3340 mots) Publié le: 30 décembre 2011
Thème 1 : Le Langage

D’où le Langage tient-il sons sens ?

Introduction :
A la question d’où le Langage tient-il son sens, nous serions tentés de répondre que c’est d’abord des choses elles-mêmes. Ce serait la nature qui pousserait au Langage. Il y a une communication entre le vivant et le monde qui l’occupe. Il y a donc une première définition du Langage : le Langage est unecommunication, une transmission d’information entre un être et son environnement. Mais cette définition du Langage suppose son extériorité par rapport à l’humanité. Autrement dit, le Langage existe dans ce cas avant et sans les Hommes. Le Langage serait une donnée naturelle qui ne nous appartiendrait plus que de saisir. Or, la position d’un Dieu ou d’une nature imposant un Langage contre dit lapossibilité du liber arbitre. Ici, on voit bien la distinction nécessaire entre « le Langage Animal et le Langage humain ». Les animaux répondent à des stimulations extérieures par un Langage imposé biologiquement qui n’engage pas leur volonté ou leur liberté. De même que l’on peut faire référence à l’expérience pratique de a pluralité des langues. Il y aurait donc une saisie par chaque culture d’unecommunication singulière : les Inuits ont 100 mots pour dire « la glace ». De même, les Touaregs ont une multitude de dénomination. Il s’agit de comprendre chaque civilisation, chaque culture qui construit un univers et développe dans celui-ci un certains nombre de fonctions lui permettant de survivre et de se développer. Souvent, les mots ne sont pas les choses mais le regard que nous portons surelles. Nous pensons naturelle de crier dans la colère, pleurer dans la peine, le petit enfant en France à pour premiers mots des termes affectifs. En Suède, ce sont des mots liés aux mouvements et au Japon c’est une formule de politesse. On voit donc que la compréhension du monde extérieur dépend de la structure interne du Langage. Nous pensons que c’est l’esprit qui vient modeler le Langage alorsque c’est le Langage ici qui produit une certaines façons de penser. Nous revenons ici à la fonction fondamentale du Langage, celle de la communication en ayant compris cependant que notre rapport au monde à notre environnement à autrui est profondément corrélé à la langue « maternelle » qui nous construit et influence. Pour répondre à la question initialement posée nous allons répondre en 3moments. Nous allons nous demander si le Langage caractérise l’humanité s’il lui est lié intimement ou si le Langage se partage entre toutes les espèces. Puis, il faudra interroger le rapport qu’entretient le Langage au réel. Enfin, nous demanderons quelle place occupe la pensée par rapport au Langage.

I. Le langage caractérise t’il l’humanité ?
A. Le Langage comme donnée de cultureTout d’abord, il n’existe pas une humanité pré-linguistique. Comme on dit le Langage est constitutif de l’humanité. A tel point que depuis le milieu du 20ème s, l’interrogation sur l’origine du langage n’intervient plus dans le champ avec la recherche linguistique. Immédiatement, une question apparait, le Langage s’il est propre de l’Homme quand est il du Langage Animal. Karl Vonfrisch dansVie et mœurs des abeilles

Les abeilles ont une division des tâches très élaborées. La mission des éclaireuses étant de trouver les gisements de pollen. Pour communiquer l’emplacement, les abeilles se servent d’une « danse » transmettant complètement l’information avec une danse en 8, la distance avec la vitesse de vol dans le 8. L’éclaireuse est capable de corriger ses indications selon lesconditions climatiques. Il nous semble donc que nous sommes face ici à un Langage. Mais un certains nombre d’éléments nous permettent de disqualifier cette proposition. Premièrement lorsque le message est émis la butineuse ne peut pas ne pas obéir. Deuxièmement, la transmission de l’information par la butineuse ne pourra se produire qu’une fois qu’elle est sur place. Troisièmement, il n’existe pas...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Langage philosophie
  • Le langage (philosophie)
  • Le langage de la philosophie
  • Philosophie : le langage
  • Philosophie : le langage
  • Langage philosophie
  • Philosophie du langage.
  • Le langage-philosophie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !