Le langage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1296 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le langage

* Signe du grec SYMBOLON = symbole
Def : « Un signe c’est quelque chose qui vaut pour quelque chose d’autre. » = un élément qui permet signifier pensées, signe = moyen en vue signification, signe = outil. Parole = oral. Langues sedéclinent en fonction temps + espace. Langage = pvr expression homme. On pense langage que réservé homme alors que chez animaux il y a communication. Langage humain : signe utilisés ont origine instituée = conventionnelle, culturelle, arbitraire, artificielle / pas naturelle. Homme peut parler au-delà de ce qui est utile, pas indispensable a la survie.Animaux : signes utilisés naturels, intuitifs, universels. Communication animale = exprimer qqch utile, prévention, défense. POPPER présente deflangage englobe homme+ animaux.
Fonction : -expressive (pensées, émotions, douleurs, plaisir…)
-signal  (avertissement, ennemi, nourriture…)
-descriptive (comme une fin en sois, poète.)
-argumentative (logos)
Si langage = ces fonctions animal exclu ( sauf deux premières)
Communication= mise en commun
20eme siècle F. de SAUSSURE = insiste sur arbitraire signelinguistique. Mit en valeur langage humain en montrant que mots pas issus nature, aucune relation ressemblance, langage de convention.
1-Si veut montrer que homme naturellement sociable alors va affirmer langage est caractéristique de l’homme. Si on a langage = destiné communiquer, échanges.
2-Si veut mettre accent sur solitude naturelle homme, tout faire pour monter langage c’existe pas au départ.1-ARISTOTE « L’homme est un animal politique. » = homme pour vivre dans cité avec autre. Homme peut utiliser raison pour discourir, débattre manière vivre ensemble, parle valeurs morales. Dialogue entre homme décidé règles vie pour vivre ensemble. Homme pas tellement instinct, société humaine sans langage= violence.
2-ROUSSEAU, le second discours où présente Etat Nature insiste sur non sociabilitéhomme, homme solitaire est mieux, raison du sauvage en sommeil, pas de raison actualiser car besoins faciles à satisfaire. Seule chose accorde à homme = liberté. En politique liberté = inaliénable à homme, sinon perd son humanité. Or si homme naturellement seul, prouver qu’il y a pas langage, existe pas dans Etat de Nature. Va utiliser Apories concernant origine langues.
-pouvait pas inventerlangues parce que pas besoin.
-pour parler élaborer, inventer mots. Or pour inventer mots (signes arbitraires, institués.) homme mis d’accord pour accorder signes pouvoir signification, faut échange, accords, discussion sur correspondance entre signe/signification. Mais pour mettre d’accord faut savoir parler -> cercle vicieux, DIALLELE. Mauvaise foi ROUSSEAU car homme jms vécu dans solituderadicale. Début = clans, famille, tribus ont partagés signes linguistiques ce sont perfectionnés avec temps. Pas besoin inventer langue à partir rien. On fait évoluer à partir tissus social = Etat Nature est hypothèse.

* Exprimer quelque chose = EX-> aller vers extérieur
Se servir mots pour traduire ce qu’on ressent. S’exprimer c’est objectiver (->produire discours, passer subjectifs àobjectifs.) ce qui se trouve dans esprit.
Qu’exprime-t-on ? -> Réel extérieur ou monde intérieur = pensées, sentiments, volontés.
Or mots capable tel pouvoir expression ? Peuvent exprimer richesse réel( relation pensée/mot) ? notre singularité ?
BERGSON, dénaturation subjectivité mots trahissent, déforment ce qu’on éprouve, voit. Mots pas outils adéquats. Mots = généralités pour désigner gestes,...
tracking img