Le langage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1133 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le langage n’est-il que transmission d’informations ?

Le langage se traduit par un ensemble de signes dotés d’une branche de la linguistique qui étudie les signifiés. Selon Descartes, c’est « un ensemble de paroles ou autres signes fait à propos des sujets qui se présentent et qui ne se doivent rapporter à aucune passion. » L'information désigne à la fois le message à communiquer et lessymboles utilisés pour l'écrire. C’est donc un moyen de communication. Peu importe la nature que le message transmet par la parole, il s’agit toujours, pour le récepteur, de recevoir « quelque chose » de l’émetteur. Dans ce cas, toute parole communique une information. Néanmoins, le langage consiste-t-il seulement à transmettre des paroles afin que le récepteur reçoive une information ? Dans un premiertemps, nous verrons que le langage est un outil qui sert à communiquer des informations. Toute fois, dans un second temps, nous nous pencherons vers le fait que ce n’est pas l’unique fonction qu’exerce ce dernier.

Tout d’abord, nous savons que le fait de parler, transmet des informations. En effet, on nous fait parvenir la plupart de ces dernières par l’intermédiaire du langage. Celui-ci seprésente sous différentes formes : vocale, gestuelle, tactile sont les formes les plus employées. Le langage est un outil de communication. Le fait de communiquer et de transmettre des informations est un élément fréquent de la vie quotidienne, ces deux phénomènes sont liés à la vie de l’homme, dès lors de sa naissance. De plus, on considère généralement que la communication est un échanged’information. Il est presque évident que le langage a pour principale fonction de transmettre des informations. Prenons pour exemple les hommes préhistoriques : ils avaient pour habitude de communiquer entre eux en utilisant la gestuelle, des cris ou même en montrant des choses du doigt. Leurs discussions n’étaient donc pas très « poussées ». C’est seulement lorsqu’ils découvrirent le langage oral,c’est-à-dire la parole, que les hommes ont pu parler de choses plus intellectuelles. Nous sommes donc amenés à déduire que plus le langage évolue, plus les thèses et idées se soignent et deviennent de plus en plus nettes au fil du temps. Par conséquent, les hommes se comprennent mieux. Ainsi, les opinions et pensées se sont développées. C’est donc la parole qui a permit à l’homme de penser et de réfléchir.Il existe différents types de langage. En premier lieu, il y a le langage humain, relatif aux terriens, il assure la communication, l’expression de la pensée et celle des sentiments. Mais il est également commun au langage animal qui comporte des formes visuelles, olfactives, acoustiques ou encore tactiles. Le langage de programmation, comme son nom l’indique, permet à une machine « programmée » detelle sorte à ce qu’elle puisse être capable d’analyser un code source écrit par un humain. Il existe également un langage informatique : celui-ci est utilisé lors de la conception, de la mise en œuvre, ou de l’exploitation d’un système d’information. Enfin le langage de script, lui, est également un langage de programmation puisqu’il rend possible de manipuler les fonctions d’un systèmeinformatique configuré pour fournir à l’interpréteur de ce langage, un environnement et une interface qui déterminent les possibilités de celui-ci. Après avoir étudié ces principaux langages, on réalise que quelque soit la fonction spécifique de tel ou tel langage, dans chacun de ces cas, il fait passer une certaine information.

Cependant, le langage n’a pas pour unique rôle de transmettre uneinformation. En fait, il peut communiquer un besoin, une passion ou même un sentiment. D’après Hegel, « c’est dans les mots que nous pensons ». Le mot donne à la pensée son existence. C’est-à-dire que lorsque nous pensons, nous nous parlons à nous-même, inconsciemment, « dans » notre tête. Nous pouvons par la suite constater que nous avons besoin de « savoir parler » pour penser. C’est pourquoi,...
tracking img