Le libertinage dans les liaisons dangereuses

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1880 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le libertinage dans Les liaisons dangereuses

Introduction

Ce roman démontre que, bien plus que dangereuses, les liaisons peuvent devenir mortelles. En effet, le réel danger n’est pas de perdre sa réputation qu’il est aisé de refaire, mais il réside dans les conséquences des liaisons, dans le mal d’amour, qui conduira les personnages à leur perte.
Je vais démontrer que les libertinsprécipitent les personnes qu’ils manipulent dans une chute profonde ; et par ailleurs que la société et les normes sociales ont leur part de responsabilité dans la fin désastreuse de ce roman. J’analyserai également plus en détails la chute de Valmont et de Merteuil.

La guerre de la séduction

Pour les libertins, séduire est apparenté à une bataille qu’il faut remporter. Ils accumulentles conquêtes amoureuses, conquêtes au sens propre du terme. Ils cherchent à appâter leurs victimes qui deviennent de vraies proies, pour pouvoir les capturer, et les ajouter à leur collection.
Le Vicomte utilise même une métaphore de la guerre afin de parler de la séduction. Valmont est en réalité un chef qui utilise les gens comme son armée pour combattre l’ennemi. Paradoxalement, la personnequ’il veut séduire est pour lui un ennemi, donc ce qui devrait être l’amour en temps normal devient une forme de haine pour le libertin. Il s’agit d’une conception cruelle, cynique et égoïste.
On remarque donc ici une sorte de contradiction : le libertin, qui est censé faire abstraction de toute forme de sentiment, ressent de la haine, qui est un sentiment. Le libertin est donc un personnagecontradictoire. Un exemple plus frappant est celui de la Marquise de Merteuil, qui met en scène tout le roman dans le but initial de se venger de quelqu’un. La vengeance découlant forcément d’un sentiment, ce paradoxe s’exprime ici également.

Le jeu et le goût du risque

On remarque dans le roman que les libertins ne vivent que par et pour le jeu et le goût du risque. Tout ce qu’ilsentreprennent est marqué par l’amusement, ou la prise de risque, dans le but de s’exercer ou de s’amuser. Le texte de la lettre que Valmont écrit sur le dos d’une vieille connaissance se joue dans l’ambiguïté et le double-sens, et l’écriture se mêle au plaisir érotique. Valmont n’aurait pas eu besoin d’utiliser ces double-sens, mais il le fait pour s’amuser et pour prendre un risque mesuré. Parailleurs, dans tout le roman enfin, les deux libertins jouent, mais jouent aussi un rôle.

Le grand théâtre de la vie

Le monde, la société, la vie deviennent une sorte de grand théâtre, comme le disent eux-mêmes les deux libertins à plusieurs reprises ; la métaphore du théâtre est récurrente dans le roman. Les libertins ont besoins de spectateurs, d’un public, pour vivre car ils sontorgueilleux et ont besoin de faire connaître leurs exploits pour exister réellement, ce qui causera entre-autres la perte de Merteuil, comme on le verra plus tard.
Rassemblant tout le monde dans le château de madame de Rosemonde, la marquise affiche ses capacités de metteur en scène, ceci lui permettant d’utiliser le même acteur, Valmont, dans plusieurs intrigues. Les libertins peuvent jouer plusieurspersonnages, revêtir différentes identités, personnalités, différents rôles, qu’ils ont appris à jouer parfaitement. Ils disposent d’un stock, d’une bibliothèque de rôles dans laquelle ils vont puiser ; ils utilisent l’art de la maîtrise d’eux-mêmes.

L’être et le paraître : le mimétisme

La société décrite par Laclos est dominée par deux conformismes : la pruderie et le libertinage.Ceux-ci sont à la fois opposés et complémentaires. La pruderie est aux femmes ce que le libertinage est aux hommes. La prude se doit de ne pas avoir de corps, le libertin se doit de ne pas avoir de cœur ni d’âme. Ces deux conformismes forcent les gens à paraître autres qu’ils ne le sont en réalité. La préoccupation est celle de l’opinion publique dans les deux cas : la réputation est essentielle. Dans...
tracking img