Le libraire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (529 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Durant les années cinquante, le Québec se trouve dans une époque de grands changements, mais malgré tout, l’église a l’emprise sur la population. C’est dans cette société qu’évolue Jodoin Hervé dansle roman de Gérard Bessette; un personnage distancé, taciturne et peu loquace. Pourtant durant la visite du curé, il se montre aimable et engage la conversation avec un certain plaisir. Quelles sontles véritables raisons ou intentions qui poussent Jodoin à agir différemment en présence du curé? Tout d’abord, on devine que Jodoin n’apprécie pas le clergé et s’en moque avec plaisir. De plus, soncomportement irréprochable est pour une victoire sur l'oppression de l’église.

En premier lieu, visiblement, lors de la visite de curé, Jodoin en profite pour s’en moquer car il a une rancune face àl’église. Tout au long du roman on voit bien qu’il connaît sa littérature: il va jusqu’à nommer des grands écrivains par leur vrais noms. On sait également qu’il a jadis travaillé dansl’enseignement. Avec l’église qui a une emprise de fer sur l’éducation, on peu déduire qu’il aurait peu être perdu son poste en faisant référence à un ouvrage à l’index à ses élèves. Jodoin en veut à l’église.Lorsque le curé lui demande s’il a des guides des cotes morales des livre, il répond: «Je savais bien que ces livres ne figuraient pas sur nos listes. Je les ai pourtant consultées longtemps,méticuleusement, l’air absorbé, avant de répondre que nous ne les avions pas. J’ai toutefois ajouté que, s’il les voulaient, ces volumes, nous pourrions certainement les lui commander1.» L’extrait ci-haut démontrebien comment Jodoin s’amuse à faire perdre le temps du curé, toutefois en ayant un comportement qui ne lui causerait pas des ennuis plus tard.

En second lieu, Jodoin change son comportement pours’opposer à l’autorité de l’époque: l’église. Le curé sort de la librairie irrité et mécontent sans toutefois rien pouvoir reprocher à Jodoin. «Mon compliment le laissa froid. Il s’éclaircit...
tracking img