Le libre echange

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4269 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LES POLITIQUES COMMERCIALES. Il existe deux grands types de politique commerciale : le protectionnisme et le libre-échange. I. LE PROTECTIONNISME.

A. Définition. - Le protectionnisme est une doctrine défendue par certains économistes, qui propose de protéger la production nationale de la concurrence des entreprises étrangères. Pour cela, le pouvoir politique entrave l’entrée sur le territoirenational des marchandises étrangères par des taxes à l’importation (ex : taxe de 30% sur une marchandise donnée) ou une réglementation spécifique (ex : interdiction d’un type de marchandise). - Cette doctrine économique est très ancienne. On la retrouve en Europe chez les mercantilistes du XVI et XVII siècles. A l’époque, l’économie était au service du pouvoir politique. Le but de l’économie étaitd’enrichir l’Etat. En favorisant les exportations et en limitant les importations par un protectionnisme très strict, la balance commerciale devenait excédentaire et l’Etat s’enrichissait. Dans son ouvrage « Traité d’économie politique » (1615), le Français Antoine de Montchrestien (1575-1621) fut le premier théoricien moderne du protectionnisme. Ses idées furent mises en pratique par lecontrôleur des finances de Louis XIV, Jean-Baptiste Colbert (1616-1688). Le colbertisme permet l’intervention de l’Etat pour favoriser les exportations de la production nationale et limiter les importations de produits étrangers. Le pays s’enrichit alors par une balance commerciale excédentaire. L’esprit du mercantilisme a continué d’exister au travers des siècles. Actuellement, au début du XXI siècle, lesdirigeants de la Chine utilisent cette doctrine économique pour enrichir leur pays. B. Les instruments de protectionnisme. 1° Les barrières tarifaires. Les droits de douane sont des taxes prélevées sur les marchandises lors de leur passage aux frontières. Les douaniers surveillent les entrées sur le territoire national essentiellement pour cette raison. La taxe agit sur le prix du produitétranger vendu sur le marché intérieur. Les consommateurs nationaux sont dissuadés d’acheter ces produits étrangers jugés trop coûteux et préfèrent acheter la production locale. Exemple : En 2000, les Etats-Unis ont relevé fortement les taxes douanières sur la moutarde et le roquefort. Automatiquement, les exportations françaises de ces deux produits ont diminué sensiblement et certains petits producteursfrançais ont connu de graves difficultés financières. 2° Les barrières non tarifaires. Les prohibitions commerciales sont des interdictions d’importer certains produits. Ces prohibitions reposent parfois sur des raisons sanitaires (ex : interdiction d’importer en France de la viande bovine durant la crise de la « vache folle »), parfois pour des raisons religieuses (interdiction d’importer del’alcool en Arabie Saoudite), parfois pour des raisons morales (armes, drogues…) ou écologiques (animaux exotiques). L’embargo est une mesure administrative qui vise à empêcher la libre circulation d’une marchandise (ex : un embargo sur les armes).

1

-

-

Le contingentement est un quota d’importation qui limite arbitrairement l’entrée des marchandises. L’autorisation d’importer n’estvalable que pour un nombre réduit de produits. Durant le gouvernement Edith Cresson (1991-1992), les magnétoscopes japonais ont été contingentés. Pour des raisons politiques, un Etat peut interdire les importations en provenance d’un pays. Les Etats-Unis utilisent parfois cette arme à l’encontre de pays jugés dangereux. Le blocus est l’ensemble des mesures visant à l’isolement d’un pays sur le planéconomique. Napoléon 1er a élaboré le « blocus continental » contre le Royaume-Uni au début du XIX siècle.

3° Les mesures paratarifaires. Ce sont par exemples les subventions à l’exportation, les crédits à l’exportation à taux d’intérêt réduits, les distorsions liées aux différences de régimes fiscaux. La palette des instruments du « protectionnisme financier » est particulièrement riche et...
tracking img