Le lien social

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1206 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 novembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
PRENVEILLE Lucie

LE LIEN SOCIAL Pierre-Yves Cusset
Pierre-Yves Cusset est agrégé de sciences économiques et sociales mais aussi titulaire d’un DEA de sociologie. Son ouvrage est paru aux éditions Armand Colin (août 2007) dans la collection 128, Sociologie. Il a été rapporteur de l’instance d’évaluation de la politique de formation des agents de l’État, au sein du Commissariat général du Plan.Il est actuellement chargé de mission au Département « Questions sociales » du Centre d’analyse stratégique, où il traite des questions relatives aux modèles de protection sociale et aux relations entre les générations. Le lien social a de multiples définitions, plus simplement on peut dire que ce sont “l'ensemble des relations que l'on entretient avec sa famille, ses amis, ses voisins (...)jusqu'aux mécanismes collectifs de solidarité, en passant par les normes, les règles, les valeurs (...) qui nous dotent d'un minimum de sens d'appartenance collective” (p.5). Le but de cet ouvrage est de distinguer les diverses formes du lien social ainsi que de discuter du débat actuel sur la crise du lien social dans notre société. L'auteur a constitué son développemnt en deux parties, la premièresur la façon dont la tradition sociologique a définit cette notion, puis la seconde s'intéresse au débat autour de la crise du lien social. La notion de lien social naît dans le contexte du XIXème siècle où se mêlent deux révolutions sans précédént, la révolution industrielle et démocratique. C'est à cette période qu'un grand nombre de réflexions vont être menées, notamment en ce qui concerne lelien individu/société. Plus tard les sociologues se sont concentrés plus sur une sociologie qui se base sur les attributs des individus (sexe, âge, classe sociale) en cherhant à les relier à des pratiques spécifiques. Or, une nouvelle sociologie appeler sociologie des réseaux s'attache à analyser les relations directes et indirectes entre les individus et paraît plus rationnelle. Un des précurseurdans la définition et l'analyse de ce nouveau concept est georg Simmel qui mis en évidence l'impact de la structure des groupes (taille,...), mais aussi la mise au point d'outils pour comprendre la forme des relations. Un concept : “les forces des liens faibles” démontre que de simples connaissances (liens faibles) peuvent apporter une grande richesse à l'individu, même si des liens plus fortschargés émotionnellement comme la famille, constitue à l'équilibre de l'individu. La sociologie des réseaux met en évidence comment les relations entre les individus peuvent constituer un système de contraintes et de ressources pour les différents agents sociaux. Cette définition permet les débuts de la réflexion en ce qui concerne le capital social, que l'on peut concevoir d'un point de vue desindividus ou au niveau collectif. Pierre Bourdieu s'intéressa entre autre au capital social du point de vue des individus, et donne la définition suivante : c'est “un réseau de relations sociales d'un individu et le volume des différentes sortes de capital détenues par les agents qu'il peut ainsi atteindre et mobiliser pour son propre intérêt” (p.48). Il inscrit sa définition dans un cadre particulieroù se mêle les rapports de domination et les mécanismes de reproduction.

Le lien social

CSGU 2009

Culture Général 1/2

PRENVEILLE Lucie Selon James Coleman qui suit les principes de l'individualisme méthodologique, le capital social par des phénomènes observés au niveau macrosocial résultant d'actions individuelles, même si ces comportements sont influencés par le système social dansson ensemble, c'est la définition du capital social d'un point de vue collectif. A notre époque de nombreuses interrogations se posent et mettent en avant une crise du lien social, qui peut être expliqué à travers de nombreux bouleversements tant dans la sphère privée que publique depuis sa définition par les premiers sociologues. On peut citer par exemple, la déstabilisation de l’institution...
tracking img