Le livre de la jungle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2289 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Livre de la Jungle est un recueil de nouvelles dont chacune raconte une histoire qui se passe dans la Jungle, forêt de l’Inde où vivent des animaux sauvages typiques du pays, ainsi que des hommes. Les nouvelles se succèdent dans un ordre qui n’est pas nécessairement chronologique, et permettent de découvrir par différents côtés la destinée de Mowgli petit d’homme, son éducation, la vie socialedu monde des animaux, et les lois de la Jungle auxquelles tous sont soumis, les hommes aussi. Certaines histoires ne font pas intervenir Mowgli. Certaines histoires d’animaux se passent ailleurs que dans la Jungle.
L’une des applications concrètes de ce récit peut être retrouvée dans le scoutisme. En effet Le Livre de la Jungle constitue un cadre imaginaire, un guide et une référence, pour lelouvetisme, branche du scoutisme réservée aux enfants agés de 8 à 12 ans. Les enfants élevés louveteaux, sont encadrés par des animateurs empruntant souvent le nom d’un des personnages du livre (exemple : Akela, le chef du clan de Seeonee, le Solitaire ; Bagheera, la panthère noire qui enseigne à Mowgli l’art de la chasse ; Baloo, l’ours qui enseigne la Loi de la Jungle aux louveteaux ; Chil, levautour (un milan dans la version originale) ; Kaa, le python ; Raksha, la mère-louve...). Le groupe forme alors une meute.

L’ouvrage de Rudyard Kipling a été adapté de nombreuses fois au cinéma. Il doit notamment sa notoriété aux studios Disney qui adaptèrent le récit en dessin animé en 1967, prenant cependant d'importantes libertés par rapport au récit original.

L’économie, ou l’activitééconomique (du grec ancien οἰκονομία / oikonomía : « administration d'un foyer », créé à partir de οἶκος / oîkos : « maison », dans le sens de patrimoine et νόμος / nómos : « loi, coutume ») est l'activité humaine qui consiste en la production, la distribution, l'échange et la consommation de biens et de services.

Cependant, le mot est polysémique. L’économie est le concept étudié par les scienceséconomiques, celles-ci prenant appui sur des théories économiques, et sur la gestion pour sa mise en pratique. Le terme « d'économie » (economics en anglais), au sens uniquement d'économie politique, a été popularisé par les économistes néoclassiques tel qu'Alfred Marshall. Le mot « économie » devient alors, de façon concise, synonyme de « science économique » et peut être considéré commesubstitut de l'expression « économie politique »[1],[2]. Cela correspond à l'influence notable des méthodes mathématiques utilisées dans le domaine des sciences naturelles[3].

On parle également de l'économie lato sensu comme de la situation économique d'un pays ou d’une zone, c'est-à-dire de sa position conjoncturelle (par rapport aux cycles économiques) ou structurelle. Dans ce sens, l'économie estdonc un quasi synonyme à la fois de système et de régime. Enfin, de manière générale, en français, on parle d'économie comme synonyme de réduction de dépense ou d'épargne. L'économie peut en effet être le résultat d'une organisation interne plus efficiente : on parle alors d'économie interne. La baisse du coût moyen due à l'augmentation de la dimension de l'entreprise constitue une économied'échelle ou économie de dimension. L'économie peut résulter d'un phénomène extérieur au pouvoir de décision de l'agent : on parle alors d'économie externe ou externalités qui peuvent être soit positives si elles apportent un plus aux agents économiques soit négatives dans le cas contraire.

L'économie au sens moderne du terme commence à s'imposer à partir des mercantilistes et développe à partird'Adam Smith un important corpus analytique qui est généralement scindée en deux grandes branches : la microéconomie ou étude des comportements individuels et la macroéconomie qui émerge dans l'entre-deux-guerres. De nos jours l'économie applique ce corpus à l'analyse et à la gestion de nombreuses organisations humaines (puissance publique, entreprises privées, coopératives etc.) et de certains...
tracking img