Le loup et le chien de la fontaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (643 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SEQUENCE 1:

lecture analytique n°3:
« Le loup et le chien » de La Fontaine

intro :
reprendre l’intro initiale et (
Dans cette 5ème fable du 1er livre intitulée « Le loup et le chien », LaFontaine évoque la rencontre entre deux personnages antithétiques: un loup affaiblit et affamé et un chien de garde a l’aspect puissant.

I L’art du récit

a) une confrontation à rebondissementIl y a une confrontation entre deux personnages antithétiques.
La négation restrictive « n’avait que les os sur la peau » renforce cette maigreur et l’opposition au dogue qui est qualifié « aussipuissant que beau ».
C’est une fable tournée vers l’action (on trouve des verbes d’action) et l’infinitif renvoie a des fantasmes de l’action.
Suspense car le loup est affaiblit et ne peu donc pasbattre le chien contre qui il aurait du gagner s’il était en bonne condition.
Rebondissement : le loup décide de ruser parce qu’il n’a pas la force d’affronter le chien, mais le chien prend les rennes dela conversation et lui propose une nouvelle vie mais voyant que le chien n’a pas sa liberté dans la vie qu’il pratique, le loup préfère rester a l’état sauvage que d’être contrôlé.
b) récit etdiscours
Vision générale de la situation au début mais a partir du vers 5 c’est a partir des pensées du loup au discours indirect libre = résumé des pensées du loup.
On trouve ensuite le discoursnarrativisé qui permet d’accélérer le rythme et d’en venir a une confrontation directe.
Ensuite la formule introductrice au discours direct du chien est rejetée en fin de frase pour plus de vivacité.Vers 30-33 : intrusion du récit qui amène le rebondissement
c) détails comiques
Détails qui permettent de faire sourire et jouent avec l’imagination du lecteur :
( contraste entre un loup maigreet un chien énorme
( « mettre en quartier » = évoque le loup bouché
( « pleurer de tendresse »= évoque la gourmandise du loup
( « a la pointe de l’épée »= imagination du loup mousquetaire
(...
tracking img