Le loup et l'agneau jean de la fontaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1612 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
(Lecture analytique n°7
Le loup et l’agneau
Jean de LA FONTAINE

Introduction :
L
es fables sont des textes connus de tous, puisque nous avons tous appris à l’école une des fables de LF. Ce sont en effet de courts récits destinés aux enfants, ils possèdent donc une visée essentiellement didactique. Ainsi en est-il de son recueil des Fables de LF, où la première partie est dédiée au dauphin,à un enfant ce qui explique la morale pédagogique de son œuvre. Dans cette fable, « le loup et l’agneau », publié en 1668, LF met en scène deux animaux qui symbolisent certaines valeurs : innocence et douceur d’un coté, contre force et violence de l’autre. Cet apologue relate comment le loup affamé exerce sa supériorité sur l’agneau pour arriver à ses fins. Mais il expose surtout la mauvaise foidu loup qui veut que sa victime légitime son crime.
Enjeux : Comment LF illustre-t-il sa morale grâce à la forme de la fable, morale qui prendra tous son sens une fois transposée dans le monde humain ?

I / RECIT OU THEATTRE ?
( Il y a en effet une part prédominante du dialogue dans cette fable.

A- La mise en place de la situation
a_ structure dutexte : c’est un récit en trois étapes, étapes comparatives au théâtre 
- Scène d’exposition des vers 3 à 6 …………………= situation initiale
- Nœud de l’intrigue vers 7 à 26 ………………….…= dialogue (pas de péripéties, pas d’action)
- Le dénouement dans le 3 derniers vers ……….……= situation finale
b_ un récit bref mais efficace
• Le décor est planté de façon succincte : réduit au minimum,les indicateurs spatio-temporels se limitent à l’adj. « pur » du v.4.
• La fonction de ces premiers vers =
• Présente les personnages en mettant en valeur leur opposition :
- Deux animaux opposés dans la symbolique, dans l‘imaginaire populaire
- L’agneau se désaltère donc une activité non belliqueuse / alors que le vers 6-7 insistent que le loup à faim «  à jeun » + 2propositions relatives qui mettent en valeur la motivation du loup avec un ton belliqueux.
- Les vers sont plus courts pour décrire l’animal faible / alors que les vers sont plus long pour l’animal fort = donc un déséquilibre déjà apparent.
annonce déjà le conflit.
• Mise en valeur de l’évènement perturbateur av un présent brutal de narration «  survient »(v.5) fait basculer l’histoire.B- L’importance des dialogues
• Double fonction des dialogues :
• Les dialogues tiennent lieu de péripéties puisqu’il n’y a pas d’action.
• Servent à présenter les personnages à travers leurs dires.
• Position de chacun par rapport à l’autre = la soumission de l’agneau et la supériorité du loup sont mises en avant :
• Opposition entre tutoiement du loup/etvouvoiement +3ème pers de politesse de l’agneau=le rapport dominant/dominé
• Paroles du loup = ton agressif, menaçant montrant son autorité
• Lexique de la punition et de la faute « tu seras châtié » « venger » « médis » + 2 occurrences de « troubler » / + ton péremptoire du loup avec ses affirmations catégoriques « tu la trouble » « je sais ».
• Les répliques de l’agneau sont prises enétau par la première et la dernière réplique du loup.
• La répartition des répliquent miment l’évolution des rapports de force, répliques de l’agneau de plus en plus courtes, peu à peu étouffées par celles du loup.
Annonce la victoire du loup sur l’agneau, les personnages se révèlent au fur et à mesure qu’ils parlent.

Transition :
La place prédominante qu’occupe le dialogues’explique par le fait que l’affrontement verbal entre les deux personnages constitue le cœur du récit.
II / L’AFFRONTEMENT VERBAL
Le cœur du récit est donc composé d’une discussion argumentée entre le loup et l’agneau. Cependant le joug verbal est inégal.

A- L’argumentation logique de l’agneau
L’agneau joue sous toutes les facettes de l’argumentation à...
tracking img