Le loup et l'agneau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (645 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean de la Fontaine – Fables
Le loup et l'agneau

Fable écrient pour M. Le Dauphin (fils du Roi)
→ placere + docere
plaire et instruire
XVIIe siècle = Le classicisme
→ Louis XIV :monarchie absolue
Art poétique d'Horace, poète latin

Le Loup et l'agneau

→ (apo = 'sous' / logo = 'parole) : langage sous le texte
→ argumentation indirect, implicite
Corps & l'AmeHistoireMorale

v.3/4 : situation initial
v.5 : présent de narration qui actualise la scène
→ décor : 'courant d'une onde pure' situation initiale : bucolique
Opposition 'au fond des forêts' situationfinale, meurtre
→ dialogue entre . Différentes péripéties mais conflit . Dialogue argumentatif .
Fin = violence qui emporte sur le droit 'sans autre forme de procès'
→ court récit d'une tragédie (=bienséance opposé)

La Fontaine : 'Je me sert d'animaux pour instruire les Hommes'
→ personnage qui représentent : la force : le loup
la faiblesse : l'agneau
= topos

La Faucheuse : allégoriede la mort
Le Loup : allégorie de la force
L'Agneau : allégorie de la faiblesse

→ Allégorie : représentation concrète d'une idée abstraire

Les personnages sont donc allégoriques etantithétiques (loup contre force)
Personnifications

-Le Loup : prédateur
-L'Agneau : animal doux, encore à la mamelle (enfant)

v. 8 et 18 : caractérisation humaine
→ 'plein de rage'
'bête cruelle'
–Qui relève de caractères humains

+ caractérisation indirect de l'Agneau par ses paroles (innocence de l'enfant qui tète)

→ A travers le récit animalier, La Fontaine donne à voir les réactionshumaines et arbitraire (société du XVII e siècle) royale, réflexion sur le tyran et la tyrannie.

o Placere : fabula = histoire animalière _ tragédie
personnages allégoriques → docere :enseignement de la fable.
La morale en tête de la fable.
→ pessimiste – ironie : équivalence entre la raison (faculté de bien juger) et la force
Ironie confirmée par le récit : il n'y a aucune raison...
tracking img