Le loup, mon oeil

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3025 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE LOUP, MON ŒIL !
Ecrit et illustré par Susan Meddaugh

PRESENTATION
DE
L’AUTEUR

Susan Meddaugh est une auteure américaine avant tout illustratrice. En France, elle est connue pour quelques albums tels que « Le chapeau de Lulu » et « Martha Blabla ». Auteur à succès née dans le New Jersey, peu d’éléments sur sa biographie nous sont actuellement connus.« Le loup mon oeil !» publié enFrance en 1998, est à l’origine un ouvrage américain paru sous le titre « Hog – Eye » en 1995.

L’ALBUM

En France, livre broché de 36 pages, Format 21,5x 26, traduit de l’anglais et
paru chez l’éditeur : « Autrement » - collection Jeunesse.

Histoire disponible chez Hachette éducation dans la collection Bibliobus n°22 (~4 à 7€ /unité avec 4 œuvres complètes)

LA COUVERTURE

et

LA4ème DE COUVERTURE
La première de couverture

Dans une forêt, une petite cochonne, ronde et rose (stéréotypée) avance vers nous avec prudence et une pointe d’inquiétude en suivant un sentier. Sur un arbre perché, un corbeau l’observe (référence éventuelle à la fable de La Fontaine : « le corbeau et le renard »…)

A première vue, la première de couverture peut rappeler l’histoire du petitchaperon rouge qui prend le sentier de la forêt pour rendre visite à sa grand-mère…

Le petit chaperon rouge
Auteur : Charles Perrault
Illustrations de : Christian Roux

La même image avec la petite cochonne cette fois de dos est proposée en page 8 lorsque l’intrigue commence vraiment (choix du passage par la forêt du loup bravant l’interdiction de ses parents pour rejoindre sa maison).

Laquatrième de couverture

Le loup apparaît dans sa représentation la plus traditionnelle, rusé, féroce au milieu des bois et des fourrés. Mais n’est-il pas déjà un peu caricaturé… ?

LE TITRE
Titre en anglais : Hog Eye
Titre en français : Le loup, mon œil ! – discours de style direct et familier

Avec l’expression familière « mon œil », le titre français interpelle et donne envie d’en savoirplus par rapport à des idées peut-être préconçues suscitées par la couverture.

Le titre dans la version française ou anglaise suggère une approche de l’histoire un peu différente :
- en français, le titre suggère le doute concernant l’histoire,
- en anglais, il s’agit plutôt de « l’oeil de cochon », c'est-à-dire le mauvais œil, le mauvais sort. A ce titre, en Europe au Moyen Âge, lessorcières étaient réputées pour user du mauvais œil contre tous ceux qui avaient le malheur de croiser leur route. Et pour s’en protéger, des amulettes ou talismans sont utilisés (ex : bijou en forme d’œil d'Horus dans l'ancienne Égypte, trèfle en Irlande… se rapprochant du trilobé ?)

A noter que :
- la référence a l’utilisation d’une formule magique est faite dès la 2ème page « Si seulement jeconnaissais une formule magique qui les ferait tous disparaître ! »
- « œil-de-cochon » sera repris dans l’histoire dans la formule magique prononcée par la petite cochonne contre le loup

LE TEXTE
ET
LES
ILLUSTRATIONS
Texte et illustrations sont imbriqués.

Les illustrations, en aquarelle, sont présentées sans cadre (ce qui incite le lecteur à se positionner dans l’imaginaire, le rêve…) etcontiennent des textes de police différentes mais toutes manuscrites : bulles, panneaux, onomatopées.

Les bulles, introduites comme dans une bande dessinée, expriment les avis et réactions des personnages et viennent parfois contredire le texte ce qui crée entre autres le décalage humoristique du livre.

Ces textes permettent au lecteur de prendre du recul par rapport aux propos de lapetite cochonne, de les mettre en doute, de s’interroger.

L’HISTOIRE
Le résumé

Une jeune écolière-cochon justifie devant sa famille sa journée d’école buissonnière. Son récit est une accumulation d’aventures :

- erreur de car scolaire,
- traversée de la forêt,
- enlèvement par un loup affamé,
- séquestration.

Elle a la vie sauve grâce à la ruse et au savoir : elle lit d’abord...
tracking img