Le métier de chargé de communication

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3727 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dossier de parcours de formation:
Chargé de communication
(en entreprise et en administration)

A la base, le journalisme était une de mes priorités. Les questions internationales, l’actualité politico-économique vastes perspectives sont des secteurs pouvant m’intéresser. Tout ce qui peut avoir un rapport avec l’écriture, avec des questions à fort enjeu, peut me captiver d’où mon choix delicence. L'Histoire concentre un ensemble d’éléments: l’avenir, le passé, le présent, non seulement pour un devoir de mémoire mais surtout pour comprendre ce que nous sommes, notre identité. Le choix de la communication peut s’avérer justifié par le fait qu’elle se réalise entièrement avec l’écriture, qu’il y a un contact existant avec lecteurs, médias, employés, investisseurs, diplomates. Ce quinous intéressait ma collègue et moi c’était le journalisme et les relations internationales mais c’est un secteur très vaste regroupant de multiples applications ( diplomatie, grand reporter, communication , ..). Il a fallu donc faire un compromis choisissant chargé de communication, pouvant aussi bien s’adapter dans l’entreprise que dans la fonction publique.
Il faut l’avouer avant ce dossier,l’idée de la communication en entreprise m’était quelque peu hostile. Muni de préjugés, cela me paraissait extrêmement différent de l’Histoire, des Humanités en général, axé en priorité sur la rentabilité et les bénéfices à récolter se rapprochant beaucoup de la publicité. En gros, la communication me semblait telle une grande manipulation de maquillage organisé destinée à vendre le plus de stylos oud’avions. C’est pourquoi l'Histoire en tant que cursus me semblait dénuée de toute arrière-pensée matérialiste et fausse, différant des grandes écoles de commerce et management. Sortant d’une filière ES enseignant l’économie à travers le commerce et la société d’information, je pensais connaitre un tant soit peu le fonctionnement de la communication.
Sources : Diplomatie ( les dessous desrelations entre États) Yves Doutriaux Maxime Lefebvre à la bibliothèque Championnet.
http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/charge-e-de-communication-interne
http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Formation/Formations/Post-bac/Charge-de-communication
http://www.studyrama.com/formations/fiches-metiers/communication/charge-communication-evenementielle-le-metier.htmlhttp://www.studya.com/formations_metiers/communication/charge_interne.htm
http://www.cv.com/fiches-metiers/information-communication-rome-322/ROME-32213/RESPONSABLE-DE-COMMUNICATION-EXTERNE.html
http://www.letudiant.fr/metiers/secteur/communication/charge-de-communication-en-collectivite-locale_2.html
Chaffica Haddad, première secrétaire de la délégation de Grenade auprès de l'UNESCO et NathalieDusuzeau, chargée d'expositions à la Cité des Sciences ont été interviewés par Sophie Pénicaud. Elles ont été contactées à l'aide de relations. Pour ma part, j'ai pu interviewer ma tante Dominique Masson-Connolly, ancienne journaliste à l'ambassade d'Afrique du sud à Paris et ancienne attachée de presse à Airbus au moyen d'un dictaphone. La réalisation du poster s'est effectuée de manière biensynchronisée avec ma collègue au dessin et moi à sa composition. A la base notre objectif était de se répartir le travail à deux en commençant par la documentation . Je pense que n'avons pas assez insisté sur la documentation en nous reposant essentiellement sur la rencontre avec des professionnels de la communication. L'erreur principale de ce projet professionnel est donc à mon avis le manque évident dedocumentation. Heureusement la quantité d'informations qu'ont pu apporter nos trois interviews a compensé ce vide.


Sommaire
I. Le métier de chargé de communication
a. un porte parole de l'institution
b. ses variances ( public, privé, taille et location du service)
c. l'évolution de la place de la communication dans les entreprises
II....