Le macroscope

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3757 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
FICHE DE LECTURE

Joël de Rosnay
« LE MACROSCOPE »
Vers une vision globale
Edition du Seuil, 1975

SOMMAIRE

I. L’auteur p.02
II. Postulat, hypothèse et démonstration p.03
III. Résumé de l’ouvrage p.04
IV. Actualité du thème p.12
V. Débats et critiques p.13
VI. Avis et lien avec ma réalité professionnelle p.14

I. BIOGRAPHIE DEL’AUTEUR

Joël de Rosnay est Directeur de la Prospective et de l'Evaluation de la Cité des Sciences et de l'Industrie de la Villette. Entre 1975 et 1984, il a été Directeur des Applications de la Recherche à l'Institut Pasteur.
Ancien chercheur et enseignant au Massachusetts Institute of Technology (MIT) dans le domaine de la biologie et de l'informatique, il a été successivement Attaché Scientifiqueauprès de l'Ambassade de France aux Etats-Unis et Directeur Scientifique à la Société Européenne pour le Développement des Entreprises.
Il s'intéresse particulièrement aux technologies avancées et aux applications de la théorie des systèmes. Auteur des ouvrages "Le Macroscope" (1975, Prix de l'Académie des Sciences Morales et Politiques), "les Chemins de la Vie" (1983), "le Cerveau Planétaire"(1986) et de plusieurs rapports dont "Biotechnologies et Bio-Industrie (1979).
Il a été chroniqueur scientifique à Europe1 de 1987 à 1995, auteur de plusieurs ouvrages scientifiques destinés à un large public et lauréat du Prix de l'Information Scientifique 1990 de l'Académie des Sciences et du prix Benjamin Constant des Arts de la Communication 1994 de la Société d'Encouragement de l'IndustrieNationale.
II. POSTULAT, HYPOTHESE ET DEMONSTRATION

Joël de Rosnay nous propose un outil symbolique appelé « le macroscope », qui nous permet d'observer l'infiniment complexe et construire de nouvelles règles d'action afin de porter un regard neuf sur le monde, la société et l'homme. L’auteur prône une approche systémique transdisciplinaire qui s'oppose à l'approche linéaire etséquentielle, car elle permet d’intégrer la causalité mutuelle et l'interaction. Cet ouvrage aborde des thèmes variés tels que l'écologie, l'économie, la biologie et a pour but de stimuler le discernement.
*******************
L’auteur construit dans ce livre un projet de société basé sur de nouveaux rapports de l'homme avec l'homme, de l'homme avec la nature et de l'homme avec son avenir en faisantappel à la créativité de chacun.
*******************
En dépassant la démarche analytique classique, cet ouvrage nous expose les points communs qui existent entre les différents "systèmes" tels que l'écologie, le système économique, l'entreprise, la ville, l'organisme et la cellule. Pour Joël de Rosnay, le "macroscope" permet de faire ressortir les grandes règles d'organisation et de régulationde ces systèmes. Il devrait donc constituer un instrument précieux aux grands responsables de la politique, de la science, de l'industrie, et à chacun de nous.
III. RESUME DE L’OUVRAGE

Introduction

L’approche systémique n’est pas une  science, une théorie ou une discipline, mais une nouvelle méthodologie qui nous permet de rassembler de la connaissance et de rendre nos actions plusefficaces. La systémique s’appuie sur une approche globale des problèmes et des systèmes que l’on étudie, en se concentrant sur le jeu des interactions.

Chapitre 1 : A travers le macroscope

❖ L’écologie et l’économie, la ville et l’entreprise, l’organisme et la cellule

L’auteur du Macroscope définit la complexité par 5 points : 
• l’existence d’éléments ou d’agents,
•l’existence de relations entre ces éléments,
• la présence de niveaux hiérarchiques interdépendants et de réseaux,
• des comportements dynamiques de la part des éléments,
• et une capacité d’évolution.
La ville est un élément complexe, qui est à la fois le support et la conséquence de l’organisme vivant qui y habite. Il en est de même pour une cellule, un corps humain ou la terre....
tracking img