Le mal en l'homme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (858 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Français : Dissertation

Le mal en l’homme d’après le livre « Si c’est un homme » de Primo Levi

Il s’agit d’une période importante de notre histoire car les libertés des hommes furent bafouées.Ces injustices méritent toute notre attention pour ne plus se reproduire ! Dans le titre, l’auteur jette un doute avec le « si » : peut-être a-t-il perdu son humanité ? D’autre part, l’hommementionné peut être soit allemand, soit juif. Les questions sont : « De quoi l’homme est-il capable vis-à-vis de sa propre espèce ? Est-ce que le mal prend sa source dans l’homme ou est-ce la société qui lerend mauvais ? »

Le roman relate la dure vie d’hommes dans les camps d’extermination. Ce livre est facile à lire et sans aucune haine vis-à-vis des Allemands. Privés de leur maison, de leurshabitudes, de leurs vêtements, des êtres qu’ils aimaient, de tout ce qu’ils possédaient (même leurs cheveux), ces prisonniers ont tout perdu et se perdaient eux-mêmes ! Malgré tout, de chaque côté, allemandou juif, on retrouve des hommes qui résistaient !

En premier lieu, les juifs furent détruits au niveau psychologique et moral. En effet, ils ont été déshabillés, rasés, numérotés. Ils n’avaientplus rien, ils étaient pris pour des parasites, de la vermine ! Dans les Blocks, ils devaient dormir à deux par couchette, même dormir devenait une épreuve… Rêver provoquait une grande douleur car ilsrêvaient de nourriture à laquelle ils ne pouvaient toucher, à leur famille qu’ils ne verraient peut-être plus jamais. Au fur et à mesure, ces prisonniers perdaient toute émotion, toute âme et devenaientde moins en moins humains. Survivre devenait le seul but de chaque jour même si les espoirs n’existaient pas à long terme pour la majorité.

En second lieu, le côté physique prend également unegrande place à travers le roman. Ils devaient travailler dans des conditions exécrables chaque jour, dans le froid, tout en étant battus. Plus aucun ne se reconnaissait véritablement : ils avaient...
tracking img