Le mal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (252 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Mal
Arthur Rimbaud
I) Critique de la guerre
A) Une scène de massacre
-Champ lexical de la guerre omniprésent dans les 2 quatrains
-V1métaphore de la mitraille et personnification. Allitération en R v1 et v3
B) Un univers tragique
-Présence de la couleur rouge -> annonce la mort +« brasier » qui fait référence aux feux de l’enfer.
C) L’absurdité de la guerre
-« En masse, bataillons, cent milliers, tas » -> hyperbole, exagérationdu nombre de soldats morts
-Perte de l’humanité du soldat noyé dans la violence
Rimbaud montre dans ce sonnet que la guerre est absurde et violente, deshommes meurent pour rien.
II) Critique de la religion
A) L’attitude de Dieu
-Utilisation de « un » article indéfini devant Dieu -> mise àdistance d’une religion unique
-Dieu méprisant, les prières l’endorment -> puis cupide car ne se réveille que pour le gros sou + Champ lexical du luxe associéà la religion
B) La douleur des mères
-Registre pathétique : souffrance des mères -> angoisse, pleurant, mouchoir, noir -> malheur de cesfemmes qui s’opposent à la tranquillité de Dieu
C) La seule divinité : la nature
-Nature personnifiée : apostrophe : « Ô toi… », Admiration de Rimbaudpour la nature
-La nature devient la seule religion possible : la nature « fait les hommes saintement »
Conclusion : Pour Rimbaud, « Le mal » est nonseulement la guerre mais aussi le comportement de l’église face à celle-ci. Rimbaud dans ce poème est un poète engagé, il dénonce le monde qui l’entoure.
tracking img