Le malentendu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1625 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation
Pourquoi existons-nous? Cette question existentielle qui tourmente beaucoup de personne à travers le monde est surtout la question à laquelle Albert Camus tente de répondre. En effet, Camus, auteur algérien né en 1913 et décédé en 1960, est considéré comme l’un des principaux acteurs de la vie intellectuelle française de l’après-guerre. Récipient d’air du prix Nobel de littératureen 1957, auteur du Malentendu et de l’Étranger, il essai de répondre a ces questions existentielles dans ces œuvres. Ses romans, ses essais et ses pièces de théâtre sont marqués par sa réflexion philosophique et politique. L’absurde  et la liberté existentielle comme réalité inhérente à la condition humaine sont les thèmes centraux de la philosophie que Camus développe dans un premier temps.C’est pourquoi dans Le Malentendu, on peut constater que la liberté peut être source de souffrance et de bonheur. Le cheminement pour atteindre la liberté peut être difficile mais à la fin, la liberté procurera un grand bonheur.

Sujet : Prouver que dans le malentendu, la liberté peut être source de souffrance et de bonheur.

Si l’existence humaine est au départ injustifiée et absurde(..)elle est aussi et surtout une totale liberté. C’est à l’homme de trouver sa raison d’être , de donner un sens à sa vie. L’homme n’est rien au début; c’est par l’action d’exister, par ses libres choix, qu’il remplit son être de sens. L’existence n’est donc pas une chose donnée, mais un processus dont l’homme est à la fois le maitre et l’objet.
L’homme est donc fondamentalement conscience, désir etprojet.
L’existence est cette incessante sortie hors de soi, ce dépassement constant de ce qu’on est, cette liberté d’être.
Souffrance :
Le cheminement pour atteindre la liberté, ou pour obtenir ce que l’on veut peut être difficile et parsemé d’embuches. Il faut parfois laisser tomber ceux qu’on aime, les choses que l’on aime, etc…Notamment , Martha doit tuer son frère si elle veut un jourrejoindre le soleil et la plage. CITATION.
p.163 : « Oui, j’en ai assez de porter toujours mon âme,j’ai hate de trouver ce pays ou le soleil tue les questions. Ma demeure n’est pas ici»
p.160 : «S’il est suffisamment riche, ma liberté commencera peut-être avec lui». Or, même après avoir réalisé cette tâche, elle s’aperçoit qu’elle n’est pas heureuse comme elle se l’était imaginée. Aucontraire, elle réalise qu’en obtenant cette liberté, qui consistait de se s’acquitter de son frère, elle perd sa mère par le fait même. En effet, la Mère, ne pouvant souporter l’idée qu’elle a tué son fils
Mais en attendant, elle est seule et ne connait pas la joie de vivre. Elle n’a jamais eu d’amant et n’a pas de conjoint.Citation!!!!! La mère et Martha mène une vie sans luxure, et s’occupe deleur hôtel/auberge pour subvenir à leurs besoins.
De plus, seulement par sa façon de parler et de s’exprimer, on peut constater qu’il y a source de souffrance. Effectivement, celle-ci ne parle pas comme les gens «normaux» c’est-a-dire qu’elle discute sur des sujets précis et peu intéressant, et ne parle jamais de sa vie. Des personnes équilibrés, épanouie vont parler de tout et de rien, mais vontaussi déblatérer sur leur vie personnel et sentimentale avec plusieurs personnes.
Mais aussi, croyant avoir atteint la liberté, Martha se retrouve sans mère et sans frère, et surtout sans son rêve le plus cher. Ainsi, croyant que tuer son frère serait la solution à la liberté, ceci l’a amené à bien pire. (P. 232)
Lorsque qu’on trouve sa liberté, on peut alors se poser des questions sur sonexistence,
LIBERTÉ : Possibilité d’agir avec pleine conscience et après réflexion ou conformément à la raison (définition selon L’existentialisme)
Citation :
p.180 : «Mais…il hésite, quelquefois, la vie ne doit pas être gaie pour vous ? Ne vous sentez-vous pas très seule?»
* Cette solitude, doublée du sentiment d'abandon, constituent la base de ce malentendu, et se trouvent perpétués au...
tracking img