Le management asiatique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5628 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

L’après guerre en matière de management, a été dominée par le modèle américain, qui reste largement prééminent. Depuis le milieu des années 70, le modèle asiatique retient l’attention des chercheurs et les praticiens dans le domaine, et cela grâce à la montée puissante des échanges inter asiatiques.
L’objectif de cet exposé est d’essayer de répondre aux questions suivantes :
-peut ont considérer que les modèles de management asiatiques, sont des modèles a suivre ?
- peut ont dire que leurs application dans les pays occidentaux ramènera a des résultats aussi performantes qu’en Asie ?
Pour essayer de donner une explication a ces deux problématiques, nous devons passer par deux étapes, la premières est de devoir distinguer les constantes ou « les ressemblances dans lemanagement asiatique » puis par une analyse du management appliqué dans les pays tels que : le japon, la corée du sud, la chine.

CHAPITRE I : Les ressemblances dans le management asiatique

Penser aux ressemblances dans le management asiatique c’est se pencher sur une comparaison entre ce dernier et le management occidental
Nous nous proposons d'identifier les caractéristiques de mentalitéet de management qui ont permis au pays asiatiques de réussir dans un système socioculturel très différent du système occidental
En effet, L’une des caractéristiques les plus frappantes des sociétés japonaises, chinoises et coréennes est la remarquable stabilité de leurs civilisations et de leurs systèmes politiques.
Takeo Fujisawa, cofondateur de la Société Honda, observait que "le managementau Japon et celui qu'on pratique aux Etats-Unis sont identiques à 95% et diffèrent totalement sur l'essentiel". En effet, il n'y a pas véritablement un modèle de management asiatique : il y a des modèles de management, pour la plupart communs au Japon et à l'Occident. La différence réside dans la façon de concevoir et surtout d'appliquer et de relier les clefs d'un même modèle de management.
Cequi constitue l'art du management, c'est sa dimension subtile et irrationnelle, plus difficile à cerner et qui n'est pas modélisable.
Nous allons tenter de comprendre en quoi consiste cet "essentiel" qui, à partir des mêmes moyens, fait de ces deux puissances des modèles si différents.
De façon plus précise 03 grandes familles de constantes peuvent être mises en évidence actuellement dans lemanagement asiatique, par opposition au management occidental :

1- L’acteur économique de base :
Si l’on s’intéresse aux « modèles asiatiques », il faut tout d’abord élargir la notion d’acteur socio-économique au delà du modèle anglo-saxon traditionnel de la firme.
La firme reste en effet, l’acteur socio-économique de base aussi bien que le centre décisionnel dans la pensée économiqueoccidentale.
En Asie, au contraire, l’entreprise s’efface souvent comme centre décisionnel derrière une entité plus puissante : la famille.
En fait l’Asie et le japon en particulier, se sont industrialisés sans défaire les puissants liens sociaux ; en ce sens, les pays asiatiques n’on jamais été modernes, et a fortiori postes modernes comme les sociétés occidentales actuelles : ils sont « transmodernes».
La firme n’est, dans ce cadre, qu’une forme importée qui ne remplace pas les autres structures sociales mais se fond en elle.
2- Le rôle de l’homme dans l’entreprise :
Pour les asiatiques, l'entreprise est d'abord un "laboratoire" d'évolution et d'expériences pour l'individu. Chacun doit y trouver sa place : il existe en conséquence une grande mobilité interne au sein des grandesentreprises et peu de renvois brutaux. On entre dans l'entreprise pour y passer la plus grande partie - si ce n'est la totalité - de sa vie professionnelle. On s'y engage donc. De plus, l'accent est mis non pas tant sur la formation de départ que sur l'expérience, en fonction de laquelle sont déterminés les salaires. Dans les entreprises occidentales, par contre, où il faut être rentable et productif sur...
tracking img