Le managemet visuel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1100 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Management Visuel et Suivi de Production

Préambule
Le Management Visuel est l’un des principaux outils de la pensée Lean puisqu’il contribue à la stabilité et la standardisation qui sont les fondations de cette pensée.
Cet article est plus particulièrement destiné à développer et susciter l’envie de mettre en place des tableaux de suivi de production pour effectuer le suivi de production auquotidien et déclencher des actions d’améliorations.

Définition
La définition du Management Visuel est : Technique permettant d’identifier et de séparer de manière évidente le normal de l’anormal dans le but d’éliminer des gaspillages.
Ce qui signifie que le Management Visuel doit nous permettre d’identifier immédiatement une situation qui dérive par rapport à un standard établi, ce qui êtreaussi bien un mauvais rangement qui peut entraîner des erreurs ou même un accident, qu’un écart entre la production prévue et celle réalisée qui peut entraîner un retard de livraison.

Les 3 principaux domaines d’application du Management Visuel sont :
- L’espace de travail
- Le système d’information et de communication
- Le suivi de production en temps réel

Et le suivide production en temps réel comprend:
• Les statuts des machines et des Opérateurs
• La gestion des stocks et des en-cours
• Les tableaux de suivi de production

C’est cette dernière application, «Les tableaux de suivi de production »,  qui sera traité dans cet article.

Les tableaux de suivi de production
L’objectif de base des tableaux de suivi de production est simple, ilsdoivent permettre à toutes les personnes qui passent devant une machine ou une unité de production de savoir :
- Ce qu’elle produit
- Quelle est la quantité prévue
- Quelle est la quantité réalisée
- Les causes des écarts entre le prévu et le réalisé

Ce qui sous-entend que ces tableaux doivent être situé au plus près des machines ou des unités de production maiségalement être régulièrement mis à jour, et qui est mieux placé que les Opérateurs pour les remplir ?
Ce qui signifie que les tableaux de suivi de production :
- Sont un moyen pour réellement impliquer les Opérateurs qui vont non seulement indiquer les quantités produites mais également les causes des écarts et de ce fait devront être impliqués dans les actions de recherche et d’élimination descauses racines.
- Doivent être renseignés manuellement à période fixe (heure, équipe, etc…)
- Doivent être quotidiennement regardés par l’Encadrement de proximité et régulièrement par la Direction, ce qui est la base de la pérennisation.
- Sont une extraordinaire source d’information sur les problèmes rencontrés (des trésors pour la pensée Lean) et d’améliorationspotentielles.

Exemple de tableau de suivi de production

[pic]

La période de référence peut-être différente en fonction du contexte et de la nature de la production et varier de la demi-heure pour des unités d’assemblage à la journée pour des machines.

Alors pourquoi rencontre-t on si peu de tableaux de suivi de production dans les usines alors que ceux-ci sont simples à mettre en place et surtoutune source inestimable d’améliorations possibles et d’implication des Opérateurs?

A cette question deux réponses :
- D’abord une méconnaissance accompagnée d’une certaine inertie : « On va le faire mais il y d’autres urgences ! ». (C’est semble t-il plus « motivant » de courir après les urgences que de s’attaquer à leurs causes…. En tous cas ce n’est pas Lean).

-L’informatisation du suivi de production qui a sérieusement déresponsabilisé les Opérateurs et parfois leur encadrement au profit de « spécialistes » qui suivent les chiffres de leur bureau et dont certains ne mettent que très rarement les pieds dans l’atelier pour connaître les causes des écarts.

Il est à noter que de tels tableaux de suivi peuvent également s’appliquer dans n’importe quel secteur de...
tracking img