Le manifeste du parti communisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2852 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
LE MANIFESTE DU PARTI COMMUNISTE |
M
anifeste du parti communiste [Karl Marx et Friedrich Engels] (en allemand, Manifest der kommunistischen Partei), exposé des principes et objectifs de la Ligue des communistes (organisation secrète d’émigrés allemands, composée d’artisans et d’intellectuels), publié à Londres en 1848, peu avant la révolution de février 1848 à Paris.
Premier exposé desprincipes et objectifs de la doctrine marxiste, le Manifeste du parti communiste est rédigé par Karl Marx en collaboration avec Friedrich Engels pour la Ligue des communistes. Il s’articule en quatre sections, précédées d’une introduction qui commence par cette phrase provocante : « Un spectre hante l’Europe, c’est le spectre du communisme. »
Dans la première section, Marx expose les grandes lignes desa théorie de l’histoire et prédit la fin de l’exploitation. Sa théorie trouve son inspiration sociologique dans l’égoïsme du gouvernement prussien, dans la résistance de la bourgeoisie allemande à toute amélioration de la condition de la classe ouvrière, et dans les attitudes réactionnaires qui caractérisent les classes aisées au pouvoir en Europe. Faisant de la lutte des classes le moteurfondamental de l’histoire, il conçoit le monde moderne comme une étape de la dramatique confrontation entre la bourgeoisie dirigeante (les capitalistes) et le prolétariat opprimé, opposition qui a succédé dans l’histoire à celle sous l’Antiquité du maître et de l’esclave, puis sous la féodalité du seigneur et du serf. Guidée par la logique du capitalisme qui aspire à toujours plus de profit, labourgeoisie révolutionne constamment les moyens de la production économique. Ce faisant, elle met en branle des forces socio-historiques qui échappent à son contrôle, donnant ainsi paradoxalement naissance à la classe destinée à mettre fin à son pouvoir, à savoir le prolétariat. Au fur et à mesure du développement du prolétariat et de sa conscience politique, l’antagonisme de classes toujours pluscriant engendrera, selon le Manifeste, une révolution et l’inévitable défaite de la bourgeoisie. Cette philosophie de l’histoire qui emprunte à Hegel l’idée de changement permanent, et qui se fonde sur le contexte social et économique, a pour nom « matérialisme dialectique ».
Dans la deuxième section, Marx fait des communistes les alliés et l’avant-garde théorique du prolétariat. L’histoire est lespectacle de la lutte incessante et impitoyable entre les différentes classes. Chaque crise voit naître une nouvelle classe sociale : l’usine crée le prolétariat. L’État, loin d’être neutre, est au service de la classe économiquement dominante, qui devient, grâce à lui, politiquement dominante. Le prolétariat est l’agent du socialisme qui a pour principal objectif d’abolir la propriété privée, cequi entraînera un changement fondamental de l’existence matérielle qui démasquera la culture bourgeoise ainsi que l’idéologie capitaliste. Après la révolution, la production économique sera entre les mains de l’État, c’est-à-dire du prolétariat organisé en classe dirigeante. Une fois la propriété collectivisée, les distinctions de classe commenceront à disparaître et l’exploitation de l’Homme parl’Homme s’achèvera. L’État, étant fonctionnellement lié à l’existence d’une société de classes, disparaîtra avec ce type de société.
La troisième section, consacrée à une critique des différentes visions socialistes de l’époque, est d’un grand intérêt historique et met en évidence les formidables talents polémiques de l’auteur. La section finale, qui compare les tactiques communistes à celles desautres partis d’opposition en Europe, se termine par un puissant appel à l’unité : « Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! »

Marx, Karl
1 | | PRÉSENTATION |
Marx, Karl (1818-1883), philosophe politique, économiste et révolutionnaire allemand.
Cofondateur avec Friedrich Engels du socialisme scientifique, Karl Marx est, à ce titre, l’un des initiateurs du mouvement ouvrier international...
tracking img