Le marché de cpp peut-il assurer simultanément la croissance économique améliorant le bien être matériel de la population et une une répartition des richesses favorisant la réduction des inégalités

Pages: 6 (1269 mots) Publié le: 25 mai 2009
Document 1:
Aux États-Unis et, dans une moindre mesure, au Royaume-Uni, l'élargissement des inégalités patrimoniales observé au cours des années 1980-1990 a été grandement facilité par les très fortes baisses d'impôt dont ont bénéficié les revenus les plus élevés depuis la fin des années 1970. En France et dans les pays d'Europe continentale, la conjoncture politique et idéologique initialeétait différente : alors que la crise économique des années 1970 fut très vite interprétée par les opinions anglo-saxonnes comme un aveu d'échec des politiques interventionnistes mises en place à l'issue de la seconde guerre mondiale (à commencer par l'impôt progressif), les opinions européennes ont pendant longtemps refusé de remettre en cause les institutions associées à la période bénie de lacroissance .
Mais ce grand écart transatlantique a fini par se réduire : outre que la stagnation des pouvoirs d'achat constatée au cours des années 1980-1990 a partout conduit à un certain rejet de l'impôt sur le revenu, l'existence (réelle ou supposée) d'une mobilité de plus en plus forte des capitaux et des «super-cadres» constitue aujourd'hui un puissant facteur poussant les différents pays às'aligner sur une fiscalité allégée pour les revenus en question.
Tout semble donc concourir à faire des premières années de ce siècle des années fastes pour les détenteurs de patrimoines. Mais cette conjoncture économique et intellectuelle durera-t-elle? L'expérience du xx" siècle suggère que des sociétés trop évidemment inégales sont intrinsèquement instables. L'étude du siècle passé confirme qu'unetrop forte concentration du capital peut avoir des conséquences négatives en termes d'efficacité économique, et pas seulement du point de vue de la justice sociale. Il est fort possible que l'aplatissement des inégalités patrimoniales survenu au cours de la période 1914-1945, en accélérant le déclin des anciennes dynasties capitalistes et en favorisant l'émergence de nouvelles générationsd'entrepreneurs, ait contribué à dynamiser les économies occidentales des «trente glorieuses». L'impôt progressif a le mérite d'empêcher que se reconstituent des situations analogues à celle qui prévalait à la veille de la première guerre mondiale et sa mise à mal pourrait avoir pour effet de long terme une certaine sclérose économique.
SOURCE: Thomas Piketty, « Sur la piste des nantis. Baisses d'impôt,retour des fortunes d'antan», Le Monde diplomatique, septembre 2001.

DOCUMENT 2:
Un cercle vertueux égalité-croissance pourrait tout d’abord s'expliquer par les effets de la distribution des revenus sur la demande. Déjà, Keynes (1936) suggérait qu’en transférant des ressources des classes aisées (à forte propension à épargner) vers des classes populaires ( à forte propension à consommer), oncontribue à l'essor du marché intérieur solvable nécessaire au développement industriel.
Ces effets sur la demande suscitent toutefois un intérêt minoritaire dans une recherche qui se concentre plutôt sur les effets d'offre. Les nouvelles théories de la croissance attirent davantage l'attention sur les extemalités posiives améliorant la productivité globale, et tout particulièrement sur celles quisont liées au développement des connaissances et à la qualité du capital humain.
Or , une dimension essentielle des politiques visant une croissance partagée est de promouvoir et de rendre possible un large accès à l'éducation secondaire. L'élévation du revenu des couches populaires rend mieux supportable la scolarisation des enfants. Le constat ultérieur que la formation joue son rôled'ascenseur social conforte les générations suivantes dans cette voie. La scolarisation des filles et leur participation conséquemment plus importante au marché du travail accélèrent la baisse de la fécondité, ce qui rehausse directement le niveau de vie par tête. En outre, la réduction de la taille moyenne des familles rend les parents plus disponibles pour une éducation de qualité. Ainsi s'enclenche...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Croissance économique et répartition des richesses
  • Croissance économique et bien-être
  • Le viellissement de la population peut il etre un frein a la croissance economique ?
  • Le vieillissement de la population peut-il être un frein à la croissance économique?
  • Croissance économique et bien être en afrique
  • Le vieillissement de la population peut-il être un frein à la croissance économique ?
  • la croissance économique peut elle être soutenable
  • Quelles conséquences le vieillissement de la population peut-il avoir sur la croissance économique?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !