Le marché du chocolat

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (925 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Le marché du chocolat

Dans notre quotidien, on retrouve le chocolat sous différentes formes : liquide, solide ou en poudre. Le marché français du chocolat est un marché qui a représenté 397 000ten 2003.

Les ventes de chocolat en volume en 2002 représentaient 88 269T et 88 843T en 2003, on constate que les ventes en volume n’ont pas considérablement augmentées. En revanche, les ventes envaleur sont passées de 704,08 millions en 2002 à 751,50 millions d’euros en 2003, soit une augmentation de 47,42 millions d’euros. Cette différence s’explique par la hausse du cours du cacao et donc desprix, ainsi pour quasiment la même production de chocolat, les français ont dépensé beaucoup plus. Le chiffre d’affaire a fortement augmenté, la demande étant relativement stable.

Le marché destablettes de chocolat représente 107 000t, soit le deuxième plus grand marché derrière celui de la confiserie de chocolat.
Les évolutions en volume du marché des tablettes montrent une augmentation :- de 6,4% des fourrés
- de 5,6% des à pâtisser
- de 0,5% des dégustations
et une diminution :
- de 2,7% des blocs gourmands
- de 2,4% des familiales
- de 2,3% desenfants

La plus forte augmentation concerne les tablettes fourrées dont la gamme de produits s’élargit constamment. On peut donc en déduire que les tablettes aux goûts nouveaux et divers sont trèsappréciées par les consommateurs qui associent souvent le chocolat à la notion de plaisir et de bien-être. Par ailleurs, à travers la hausse des tablettes à pâtisser, on constate l’engouement actuel desfrançais pour la cuisine. Les familiales quant à elles subissent une baisse de 2,4% de leurs ventes, ceci pouvant s’expliquer par le manque de renouvellement et d’innovations des produits sur un marchéoù la concurrence fait rage.
Les chocolats pour enfants sont également en baisse au niveau de la consommation. Il semblerait que les mentions obligatoires concernant les dangers du grignotage dans...