Prêt-à-porter féminin 2010 : "vers un redressement de la consommation"

Après deux ans de récession dans le secteur du prêt-à-porter féminin, le marché a retrouvé une stabilité permettantaujourd’hui un optimisme mesuré de la profession. A travers son bilan économique, la Fédération Française du Prêt-à-porter Féminin nous a livré les chiffres et tendances essentiels de l’année écoulée.
Al’occasion de son bilan économique 2010, la Fédération Française du Prêt-à-porter Féminin a évoqué une année révélant des « signaux encourageants de reprise », bien qu’il soit encore difficile de se prononcerfavorablement concernant les secteurs français et sud européen de l’habillement. Sur ce plan, les résultats en matière de consommation vestimentaire selon les pays de la zone Euro sont disparates :notamment boosté par la dévaluation de la livre sterling, le Royaume-Uni enregistre ainsi des dépenses en hausse (+3 %), tout comme l’Allemagne (+3) qui rebondit enfin.
En difficulté, l’Italie etl’Espagne accusent une baisse de 2%, quand les dépenses en France se stabilisent après deux années de forte baisse (-0,2 %). La France, 4e pôle de consommation en Europe avec 16 % des dépenses, voit sesachats de prêt-à-porter féminin s’élever à près de 11,6 milliards d’euros en 2010. Pour la 1e fois depuis 4 ans, les ventes en volume régressent : une tendance laissant entrevoir un nouveau modèle deconsommation de mode féminine, plus rationnel.
Avec 33,5% des sommes dépensées (+0,8 %), les chaînes spécialisées tirent une nouvelle fois leur épingle du jeu, à l’instar des grandes enseignesinternationales (Zara, H&M, Uniqlo) dont la progression a surtout reposé sur l’ouverture de nouveaux magasins et le développement des ventes en ligne. En souffrance, le commerce de détail (soit 18,9 % de CA en2010) a lui cédé 1,1 point de part de marché, tandis que les grands magasins (5,7 % des dépenses) ont retrouvé leur souffle avec un gain de 0,4 point de PDM, boostés par le parti pris d’une... [à continuer]

Lire la dissertation complète

Citer cette dissertation

APA

(2011, 03). Le marché féminin du prêt-à-porter. Etudier.com. Récupérée 03, 2011, à partir de http://www.etudier.com/dissertations/Le-March%C3%A9-F%C3%A9minin-Du-Pr%C3%AAt-%C3%A0-Porter/185701.html

MLA

"Le marché féminin du prêt-à-porter" Etudier.com. 03 2011. 2011. 03 2011 <http://www.etudier.com/dissertations/Le-March%C3%A9-F%C3%A9minin-Du-Pr%C3%AAt-%C3%A0-Porter/185701.html>.

MLA 7

"Le marché féminin du prêt-à-porter." Etudier.com. Etudier.com, 03 2011. Web. 03 2011. <http://www.etudier.com/dissertations/Le-March%C3%A9-F%C3%A9minin-Du-Pr%C3%AAt-%C3%A0-Porter/185701.html>.

CHICAGO

"Le marché féminin du prêt-à-porter." Etudier.com. 03, 2011. Accédée 03, 2011. http://www.etudier.com/dissertations/Le-March%C3%A9-F%C3%A9minin-Du-Pr%C3%AAt-%C3%A0-Porter/185701.html.