Le marché

Pages: 9 (2065 mots) Publié le: 17 mai 2009
Marché
De Wikiberal.
Aller à : Navigation, rechercher
En économie, le « marché » est l'ensemble des règles (juridiques ou informelles) qui permet la réalisation d'un échange libre entre individus, en permettant l'interaction entre acheteurs et vendeurs confrontant leurs offres et demandes, réelles ou potentielles, aboutissant à déterminer la valeur d'un produit, service ou actif, ou d'unensemble de produits, services ou actifs.

Le marché est un concept central en économie. Le marché porte tout aussi bien sur les échanges de biens que de services et d'actifs financiers et immobiliers, tant au niveau local que mondial. On parle aussi par extension du marché du travail. En marketing, on divise le marché en segment. Car, l'échange permet à la fois de délivrer des biens et des serviceset de révéler des préférences. On s'aperçoit, par exemple que dans une économie ouverte, les innovations de biens et de services sont de plus en plus développées. Nous ne sommes plus à l'heure de la Ford T du début du xxème siècle où le vendeur déclarait ironiquement qu'il était possible de choisir la couleur de sa voiture dans la mesure où on l'acceptait noire. Dans le secteur de la parfumerie,il y avait dans les années 1980, six nouvelles créations de parfums par an. On dépasse la centaine aujourd'hui. Dans la grande distribution (hors hard discount), à superficie égale, il y a 70% de références supplémentaires qu'il y a 20 ans. Pour une surface de 7 000 m2, il existe désormais 100 000 références. Dans la presse, également, il sort plus de 1000 titres nouveaux par an avec un fort tauxde mortalité. Le marché libre accompagne l'hétogénéité des choix des consommateurs.

Les libéraux, tenants du libre-échange, estiment que lorsque des contraintes étatiques portent sur les échanges, au niveau des quantités pouvant être offertes ou achetées, ou du niveau des prix, on s'éloigne en partie ou totalement du concept de marché. Dans cette vision, on considère que le marché est ditefficace s'il concourt à approcher le juste prix et une allocation des ressources optimum.

Sommaire [masquer]
1 Erreurs fréquentes
1.1 Les libéraux ramènent tout au marché
1.2 Le marché est immoral (ou amoral), c'est pour cela qu'il doit être régulé
1.3 Le marché est coercitif
1.4 Le marché ne se soucie que du court terme
1.5 Le marché existe, on peut le rencontrer
2 Citations
3Notes et références
4 Annexes
4.1 Bibliographie
4.2 Articles connexes
4.3 Liens externes


Erreurs fréquentes
Les libéraux ramènent tout au marché
Articles connexes : Défaillance du marché et Défaillance de l'État.
Le libéralisme n'a aucune dévotion irraisonnée envers le marché, et n'affirme pas que le libre marché soit la solution magique à tous les maux de la société ; il affirmeque c'est la solution la plus juste, celle qui respecte le mieux le droit de l'individu. Comme le dit Pascal Salin: « les libéraux ne sont pas concernés par le marché, ils sont concernés par les droits, ce qui n'est pas du tout la même chose »[1].

Par ailleurs, tout n'est pas « marchandise » : le don, le bénévolat, la solidarité non contrainte, la mise en commun volontaire de biens, constituentautant de façons d'échapper au marché, toutes respectables tant qu'elles ne sont pas coercitives. Elles illustrent en fait la thèse libérale de la subjectivité de la valeur : une personne peut accorder plus de valeur à telle forme d'échange (peut-être non marchand, non monnayé ou non monnayable) qu'à telle autre.

Autre élément important : pour un libéral, l'homme n'est pas une marchandise,car il ne peut faire l'objet d'un droit de propriété. Comme philosophie politique opposée à l'esclavage et à la servitude, le libéralisme ne cautionne donc pas l'idée selon laquelle un individu pourrait être cédé ou vendu comme le serait un produit commercialisé. A ceux qui assimilent le salariat à l'esclavage, il convient de répondre qu'en tant que salarié un individu est payé pour le service...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • le marché
  • Marche du mais
  • Marche
  • Marché
  • Marché
  • Le marché
  • Le marché
  • Le marche

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !