Le marche des chaussures de sport adidas

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1681 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ADIDAS : LE MARCHE DES CHAUSSURES DE SPORT
PROPOSITION D’UN PLAN MARKETING POUR LE MARCHE FRANÇAIS DU RUNNING

I / SWOT

DIAGNOSTIC INTERNE
FORCES | FAIBLESSES |
N° 2 mondial | Tendance à oublier son identité sportive à forte technicité |
Possède 60 filiales à travers le monde | Marque Généraliste non perçu comme une marque de Running |
Fondée par un cordonnier | Positionnement commemarque de loisirs |
Travaille avec des athlètes | Part de marché du running nettement inférieur à Nike (20,2% ADIDAS/42,5% NIKE) |
Forte technicité | Image fortement associée au football |
Diffusion des produits auprès des stars | Diversification des produits |
Progression du CA (70% en 4ans) | Délocalisation de production |
France 3ème filiale européenne du groupe | |
Contrôleétroit sur la conception et la production | |
Adidas n°2 sur le marché du Running en France | |
Adidas 2 nd fabricant mondial d’articles de sports | |
Innovations technologiques | |
La marque a une histoire, une crédibilité, une légitimité et une authenticité dans le sport | |
Identité visuelle du logo avec les 3 bandes | |
| |

DIAGNOSTIC EXTERNE
OPPORTUNITES | MENACES |Identification sportive : L’EURO 2004 de football au PortugalLes jeux Olympiques d’été 2004 à Athènes | Conditions difficiles du marché dues à la conjoncture économique (hausse des prix) |
Loisirs et social : Accroissement du temps libreElargissement de la pratique sportiveImportance grandissante de la pratique du running, car plus de temps libreBudget moyen des ménages français 353€ (plus élevéque les autres européens) | Le marché est de plus en plus axé « mode & loisir » |
France : 1er marché européen des articles de sport | Course aux brevets et aux nouveautés |
Phénomène de mode : « La chaussure de sport est devenue le jean du pied »Phénomène de mode chez les adolescents => Street wearMode du corps « sain »Côté mode la chaussure de sport reste dans le peloton de tête au fildes saisons | Le luxe et le haut de gamme :Les marques traditionnelles et de luxes s’inspirent des modèles portés par les champions |
Les non pratiquants : Utilisation croissante d’articles de sport sans pratique de sport, les non pratiquants | Prolifération d’articles à forte technicité=>problème de sélection pour le consommateur |
L’Historique de la marque | Marché très concurrentiel |Le design des produits | Nombreuses PME sur le marchéAugmentation des marques de distributeur=> commercialisent sous leurs propres marques, qualité /prix plus avantageux |
La pratique d’une discipline sportive | Nike excellente image (produits haute gamme) |
Augmentation des marques de distributeur=>commercialisent 62% des articles de sports | |
Marché en croissance, notamment enFrance | |
Faible élasticité de la demande par rapport au prix (permettant des marges élevées) | |
Course aux brevets et aux nouveautés | |
| |

II / STRATEGIE MARKETING (Objectifs, segmentation, cible, positionnement, sources de volume, éléments moteurs du marketing mix)

Objectif
Nous avons constaté qu’ADIDAS n’est pas le leader de la chaussure du Running, Nike est de loin en tête,et les concurrents dans ce domaine sont nombreux.
La société ADIDAS va devoir affronter ses concurrents et essayer de devenir leader sur le marché du running en abordant une stratégie marketing.
Dans un premier temps, nous pourrons définir deux types d’objectifs :
Les premiers seraient d’ordres qualitatifs :
En effet, nous avons vu que la société ADIDAS avait une forte technicité, mais pasdans le domaine du running, il faudrait remédier à cela et devenir à la pointe de la technicité sur le running. Ainsi, elle pourrait augmenter ses parts de marché dans ce domaine et toucher un plus grand nombre de sportifs. Elle comblerait ainsi un segment manquant. Et de cette manière, l’image de la société dans le domaine du running sera plus importante.
Les seconds d’ordres quantitatifs :...
tracking img