Le marche

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2021 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le marché est une institution
Le marché n’est pas naturel
L’échange n’est pas le marché (document 46 p 233) : on peut l'exemple de  la Kula Malésienne : on peut parler dans ce cas d'échanges liés à des règles religieuses, il s'agit d'échanges rituels et il n’y a pas de lieu de rencontre pour l’offre et la demande. On est loin du marché.
Pourquoi le machinisme a-t-il favorisél’apparition d’une économie de marché ?
L’essor de l’industrie (industrialisation) au cours du 20ème siècle (ex : industrie automobile avec le Taylorisme et le Fordisme) a augmenté la production (production de masse). Il faut donc associer à cette production de masse une consommation de masse donc augmenter les débouchés. L’idée a été d’investir davantage ce qui induit une augmentation la productivité(production /salarié) qui peut engendrer une hausse de la production ce qui permet une hausse du salaire et une baisse des prix pouvant aboutir à une consommation de masse.
La hausse des salaires fait que la consommation augmente, de plus, l’ État Providence va intervenir dans la société en versant des revenus sociaux (aides). On peut aussi développer les exportations (dans le cadre du GATTpuis de l'OMC).
Tout cela fait que la consommation augmente et nous montre que le marché n’est pas naturel.
Le marché a des règles :
Le marché est une institution, comme la famille ou le lycée : il y a des règles (normes juridiques , sociales), il y a une culture du marché, des valeurs.
Le marché demande une certaine socialisation : il faut connaître les règles.
« En quoipeut on dire que le marché des eaux en bouteille a sa culture avec ses normes et ses valeurs ? » Un producteur qui vendrait de l’eau en bouteille devrait obéir à une règle : le prix peu élevé. Il y a aussi des valeurs sur lesquelles s’appuie le marché :
-         besoin de sécurité
-         références à la santé 3 valeurs qui organisent le marché de l’eau minérale.-         retour à la nature
Document du polycopié :« Quelles sont les deux institutions essentielles du marché ? »
L’auteur nous dit qu’afin qu’un marché existe, il doit être organisé autour de deux règles : Il faut qu’il y ait la monnaie (grâce aux trois fonctions de la monnaie, on peut fonder un marché) et une institution juridique (droit de propriété).
Exemple des enclosures en GrandeBretagne au 19° siècle : révolution agricole, on ferme les champs en y mettant des clôtures. On réduit donc la vaine pâture. En fermant les champs, l’agriculteur devient propriétaire. Il cherchera alors à rentabiliser ses terres et ainsi augmenter sa productivité (croissance intensive).
            La définition des règles de fonctionnement du marché va être généralement faite par un agentéconomique : l’État.
Idée générale : Depuis le Moyen-âge, l’ État a besoin de prélever des impôts pour financer ses dépenses. Pour cela, il va créer des marchés et va lutter contre l’économie domestique. Sur les marchés, des revenus vont être distribués et donc des impôts directs ou indirects vont pouvoir être prélevés.
  Le rôle de l’ État a aussi été de changer les monnaies de chaque région en unemonnaie unique (au début : écu), puis une monnaie basée sur la confiance : la monnaie fiduciaire avec le Franc.
Le développement de l’ État a nécessité l’usage du marché et de l’économie monétaire.
Le phénomène de marchandisation de l’économie : de l’économie de marché à la société de marché
Que faut-il entendre par « marchandisation du monde » ?
Le développement ducapitalisme entraîne la marchandisation de la société. On étend le marché à toutes les activités économiques et sociales. « C’est pourquoi l’on peut dire que le développement historique du capitalisme a impliqué un mouvement irrépressible de transformation de toutes choses en marchandise, une véritable marchandisation du monde ».(fin du document)
Exemple du marché du...
tracking img