Le marocain consomme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1065 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
le marocain consomme seulement 3,5 kg par an et par habitant.
Ces chiffres peuvent expliquer, en quelques sortes, l’installation des restaurants fast-foods partout. Ils ont toujours ses clients fidèles notamment les jeunes qui adorent les plats italiens tels que les spaghettis, la pizza et autres paninis.

Marché déjà existant :
Franchise : L'envers du décor Mar Bassine Ndiaye
13Novembre 2006 | |
La réussite des franchises poussent à penser que cette formule de création d’entreprise mène à la réussite à tous les coups. Pourtant les cas d’échecs sont nombreux et les explications le sont tout autant. |
|
|
|
|
|
Le Maroc serait-il devenu l’Eldorado de la franchise. En parcourant les rues huppées de Casablanca et ses centres commerciaux, on se rend compte quede plus en plus de marques étrangères de renom sont présentes. La plupart sont présentes surtout via la franchise. Malgré les prix que l’on penserait prohibitifs dans un pays ou le revenu par tête d’habitant ne dépasse guère 1500 dollars par habitant, le succès est au rendez-vous. Pourtant, ce tableau très reluisant cache bien la détresse de plusieurs marques qui ont dû plier bagage quelques tempsaprès leurs installations. La liste est longue. Mieux, elle s’allonge chaque jour davantage. Et sur les bords de la pente se trouvent nombre d’enseignes qui plongeraient au moindre petit coup de vent.
Combien d’enseignes ferment boutique ? Des dizaines. Et combien ne parviennent pas à se développer après l’ouverture de leur première installation ? Encore des dizaines. |

On pourrait peut-êtrecommencer par les enseignes de l’agroalimentaire. Apparemment, elles sont nombreux à n’avoir pas pu convertir les Marocains à des habitudes alimentaires importées soit d’Outre Atlantique soit simplement de la France. Venue des Etats-Unis, l’enseigne Subway n’a pas tenu plus de cinq ans au Maroc. Cet échec est très révélateur de l’état du marché marocain exigeant tant au niveau du prix qu’à celuide la qualité. Il ne s’agit aucunement d’un manque d’expérience puisque Subway compte près de 27.000 restaurants à travers le monde. Mais, on ne peut ignorer tout de même sa négligence par rapport aux exigences culturelles marocaines. Il ne s’agissait pas de resservir aux Marocains les bons vieux tagines de grand-mère ou encore le couscous de maman. Mais, il fallait peut-être appliquer quelque peula politique de Mc Donald’s. Cette chaîne de fast-food n’hésite pas à changer son assaisonnement ou même à lancer un Mc Arabia quand il le faut. Le résultat est plus que patent, il en est à son douzième restaurant désormais au Maroc.
La seule spécificité des goûts culinaires des Marocains n’explique pas tout. Il s’agit aussi d’un problème de budget. Les cartes de Subway étaient quelque peuchères, correspondant à une classe presque aisée, alors que son succès ailleurs dans le monde et surtout dans son pays d’origine a été fondé sur l’engouement de la classe moyenne. L’enseigne n’a pas réussi la gestion nécessaire de sa marque au Maroc, aussi bien en matière de communication que de marketing. Finalement, le succès n’a été rencontré qu’à ses débuts et les Marocains se sont vite lassés. Eneffet, ce qui vient du pays de l’Oncle Sam séduit forcément quelques Marocains pendant un certain temps. Mais pour retenir leur attention et leur bourse, il faut plus qu’une simple nationalité.
Subway n’est d’ailleurs pas l’unique enseigne de restauration rapide américaine à en avoir fait les frais. Car, il y a encore huit ans, le franchisé marocain de Dairy Queen avait rêvé encore de conquérirles consommateurs du royaume. Il voulait en fait les convertir dans la glace et les hot-dog qui sont ses spécialités. Si les R’abatis l’ont adopté, les Casablancais, eux, se sont plutôt tournés vers d’autres produits.

LES AUTRES:
Pendant ce temps, le Kentucky Fried Chiken (KFC) leader mondial de la restauration rapide à base de poulet n’a pas percé. Ses deux restaurants de la côte à...
tracking img