Le marxisme et la lutte des classes : manifeste du parti communiste

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2535 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Marxisme et lutte des classes
1- Ce document est un extrait du Manifeste du Parti communiste, texte rédigé en 1848 par Karl Marx en collaboration avec Friedrich Engels. En 1848, une grande vague de révolutions dans les différents pays d’Europe s’opère pour lutter contre l’oligarchie bourgeoise installée dans de nombreux d’entre eux. L'année 1848 est appelée l'année du Printemps des Révolutionsen raison de cette vague de soulèvements révolutionnaires . Ce texte n’est pas l’idée propre de Marx et Engels mais plutôt la mise au clair des idées de la Ligue des communistes (dirigée entre autre par Marx). Sur les bases des idées, des discussions et des textes déjà écrits par la Ligue, Karl Marx rédige le texte final avec l’aide de son ami Friedrich Engels. La dernière phrase de ce texte :« Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! » avait déjà été mentionné au sein de la Ligue, plusieurs mois auparavant. Le Manifeste du Parti communiste est d’abord paru anonymement, puis fut réédité quelques temps plus tard avec la signature de Karl Max et Friedrich Engels. Dans l’extrait du texte présenté dans le document, Marx et Engels rappellent que la lutte entre les différentes classes de lasociété n’est pas un mouvement nouveau et a toujours existé. Il compare la bourgeoisie actuelle aux patriciens de l’antiquité, aux barons et seigneurs du Moyen-âge… Selon Marx, l’ancêtre de la société bourgeoise, les bases sur lesquelles elle est fondée sont les mêmes que celle de la société féodale. Marx présente ensuite les intérêts des classes moyennes, en particulier des prolétaires à mener unerévolution armée pour se soulever contre le système oligarchique mis en place.

2- Karl Marx : Karl Heinrich Marx, est né le 5 mai 1818 à Trèves et est mort le 14 mars 1883 à Londres. Philosophe, économiste et théoricien socialiste et communiste allemand, il est célèbre pour sa conception matérialiste de l'Histoire, sa description très minutieuse des dessous du capitalisme. Il est égalementreconnu pour son activité révolutionnaire au sein des différentes organisations ouvrières en Europe au XIXème siècle. Après des études de droit et de philosophie à Bonn et à Berlin, il devient journaliste puis rédacteur en chef d’un journal libéral de Cologne (la Gazette rhénane). Jugé comme gênant par le gouvernement le journal est d’abord censuré puis interdit en Janvier 1843. Suite à cela, Marxémigre vers Paris où il rencontre Proudhon (économiste et sociologue français s’opposant aux idées marxistes et pionnier du mouvement anarchiste) et de nombreux ouvriers socialistes. En 1844, il rencontre Friedrich Engels et les deux hommes deviennent amis. Expulsé de Paris en 1845, il décide de s’installer à Bruxelles où il rédige, avec la collaboration d’Engels, le Manifeste du Parti communiste(cf. 1-). En 1848 il est expulsé de Bruxelles et décide de partir à Londres où il finira sa vie. Il poursuit sa réflexion grâce à l’aide financière d’Engels et publie Le Capital. En 1864 il fonde l’Association internationale des travailleurs. Suite à une opposition constante entre la Première Internationale et les anarchistes elle fut dissoute en 1876. Après sa mort n 1883, Engels et tous lespartisans marxistes fondent la Seconde International en 1889.
Friedrich Engels : Friedrich Engels est né à Barmen le 28 novembre 1820 et est décédé à Londres le 5 août 1895. Philosophe et théoricien socialiste allemand, il est célèbre pour avoir notamment coécrit le Manifeste du Parti communiste avec Karl Marx, grand ami rencontré à Paris en 1844. A partir de sa rencontre avec Marx il décide de lefinancer et de le suivre. En 1845, après l’expulsion de Marx de France, Friedrich Engels s’installe à Bruxelles pour bénéficier d’une plus grande liberté d’expression. Lors d’un voyage en Angleterre où son père, grand industriel allemand, possède une usine, il se rend compte des différences entre les classes populaires (prolétaires) et les classes aisées (bourgeois). Suite à ce voyage il rédige...
tracking img