Le mazal d'elvina

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1568 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE MAZAL D’ELVINA
(Sylvie Weil)

Résumé :

L’Histoire se passe au Moyen-âge à Troyes, dans le quartier juif de la ville. Elvina, une jeune fille de 12 ans, y vit paisiblement avec sa famille jusqu’à l’arrivée des Croisés. Ils sont des milliers dans la campagne environnante, pauvres et affamés, attendant le départ pour Jérusalem. On raconte que leur chef, Pierre l’Ermite, est un hommecruel et sans pitié qui déteste les juifs, et tout le monde craint un massacre.
Un jour de Shabbat, alors que sa mère et sa grand-mère ont du partir pour aider sa tante à accoucher, Elvina désobéit à la consigne de n’ouvrir à personne et accueille 3 croisés qui frappent à la porte de la maison, car l’un d’entre eux est blessé. Elvina connaît les plantes qui guérissent, elle commence donc àsoigner le blessé. Pendant ce temps, elle entend les 2 autres croisés parler de 2 jeunes juifs qu’ils ont capturés et qu’ils veulent baptiser de force et emmener avec eux en croisade. Elvina comprend qu’il s’agit de son petit frère Yom Tov et de son cousin Samuel. Pour les sauver, elle ment en racontant aux croisés qu’ils sont fous et malades ; les croisés ne sont pas dupes, mais comme elle a sauvél’un des leurs, ils lui promettent de lui ramener son frère et son cousin le soir même.
Quand son père apprend qu’elle a désobéi, il est très en colère. Heureusement son grand-père Salomon ben Isaac prend sa défense et rappelle que c’est elle qui a sauvé Samuel et Yom Tov.
A la veille du Shabbat suivant, alors qu’elle est à la recherche d’un mendiant auquel elle a l’habitude de venir en aide,elle est « attrapée » par Gaulthier, le jeune croisé qu’elle a soigné, qui se cache dans un trou entre deux maisons. Il lui demande de l’aider : il ne veut pas partir en croisade, car il déteste les armes et rêve d’aller étudier chez les moines ; c’est pour cela qu’il s’est caché dans le quartier juif. Mais il a besoin de nourriture. En échange, il promet de donner à Elvina toutes les informationsdont il disposera sur les croisés, car son frère en fait partie. Elvina est émue par ce jeune homme qui comme elle sait lire et écrire et se passionne pour la Bible. Malgré le danger, elle accepte de l’aider.
Le soir de la fête de Pourim, une éclipse de lune se produit. ; c’est un mauvais présage pour les juifs, car c’est une conséquence de leurs péchés. Elvina croit donc que c’est de sa faute,car elle cache et nourrit Gauthier. Cependant Robert, le frère de Gauthier, l’informe que l’éclipse a terrifié les croisés, qui accusent les juifs d’avoir provoqué les « malheurs » de la lune. Tout le monde craint le pire.
C’est le moment que choisit Judah ben Nathan, le père d’Elvina, pour aller porter à Pierre l’Ermite l’argent récolté auprès des juifs, qui va lui permettre d’entreprendre sonvoyage et donc de quitter la ville de Troyes avec tous les croisés. Il est escorté par Robert, qui se montre très aimable avec les juifs. En chemin, une bande de croisés très excités leur tombe dessus, racontant qu’un chrétien du nom de Gauthier a été enlevé par les juifs, et qu’ils vont payer pour ça. Heureusement, Robert intervient et annonce qu’il est le frère de Gauthier, qui n’a pas étéenlevé mais soigné et nourri par les juifs. Judah et ses compagnons peuvent enfin remettre à Pierre l’Ermite l’argent récolté, et rentrer sains et sauf à la maison. A son retour, Judah apprend que c’est l’imprudence et le bon cœur de sa fille qui l’ont sauvé.
Deux semaines plus tard, les croisés ont enfin quitté la ville. Robert vient donner à Judah un message pour Elvina : les oncles de Gauthier ontfini par lui donner la permission de ne pas aller en croisade mais d’aller étudier dans un monastère, comme il le souhaitait.

Principaux personnages :

* ELVINA
C’est une jeune fille juive de 12 ans (presque 13). C’est une fille « étrange », car grâce à son grand-père, elle sait lire et écrire (l’Hébreu), ce qui est rare à cette époque pour une fille, chez les juifs comme chez les non...
tracking img