Le melon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1105 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Melon

1- la description :

Le melon est une plante herbacée annuelle à tiges rampantes assez longues munies de vrilles.
Les feuilles sont généralement entières ou légèrement lobées.
Les fleurs, jaunes, sont monoïques (sexes séparés sur des fleurs distinctes). Les fleurs mâles apparaissent les premières. Le melon fleurit tout l'été de mai à septembre.
Le fruit est généralementvolumineux, de forme ovale ou ronde et porte sur sa peau des divisions nettement dessinées. Sa peau est plus ou moins lisse, ou bosselée, côtelée, brodée ou galeuse, sa couleur varie de tous les tons du vert au jaune en passant par le blanc. La pulpe de couleur jaune à orangé est très juteuse et très parfumée à maturité. La cavité centrale, fibreuse, renferme de nombreux pépins. Il cultivée comme plantepotagère pour son faux-fruit comestible. Le terme désigne aussi le fruit lui-même très savoureux, sucré et parfumé.

2-la classification :

Le fruit sauvage d'origine ne dépassait pas 30 à 50 g mais il a servi de base à la définition de très nombreuses variétés. Celles-ci sont diversement rassemblées selon les auteurs en groupes, dont les plus importants sont :
Parmi les melons consomméscomme fruits (récoltés à maturité):
Le groupe cantalupensis, melon cantaloup ;
Le groupe reticulatus, melon brodé ;
Le groupe inodorus, melon d'hiver ;
parmi les melons consommés comme légumes (récoltés avant maturité) :
Le groupe momordica, melon phut (Inde).
Le terme « melon » vient du latin melo, melonis. Ce terme provient d'une racine grecque signifiant« pomme », « fruit » (« pomme » se dit malum en latin).

3- la culture :

Le melon est une plante qui se cultive par semis au milieu du printemps. Mieux vaut semer en place car les racines des cucurbitacées sont assez fragiles. Planter 2 ou 3 graines (afin de sélectionner le meilleur plant) tous les mètres car le melon a tendance à s'étaler. Il apprécie un emplacement chaud, ensoleillé et un solriche (type fumier). En l'absence de fumier et pour faciliter le développement, on pourra apporter un engrais riche en potassium.
Lorsque le melon commence à faire une certaine taille, on peut le poser sur une tuile ou un tapis de gravier pour le protéger de l'humidité du sol et de façon à ce que ce support lui apporte un maximum de chaleur propice à la maturation du fruit.
Le melon est mûr lorsqueses feuilles et son écorce commencent à jaunir et sa peau et son pédoncule à craqueler.
Il y a 4 facteurs qui jouent sur la qualité d'un melon : Variété, ensoleillement, irrigation et maturité du fruit le jour de la récolte. Important : il faut récolter le melon après une bonne période d'ensoleillement et plutôt le soir que le matin (le matin, les sucres sont plus bas avec l'utilisation du sucrede la plante comme aliment pendant la nuit où la plante respire sans photosynthèse).
Le taux de sucre minimal pour être commercialisable est de 10 sur l'échelle de brix. En dessous de 9, c'est une courge.
4-les variétés cultivées :

En 2003, près de 3000 variétés de melons étaient inscrites au catalogue européen des variétés cultivées. Il existe deux principaux types de melons :
Le melonbrodé(Cucumis melo reticulatus), est caractérisé par une peau épaisse avec du relief.
Melon canteloup, originaire d'Asie mineure et introduit en Italie à la Renaissance puis largement cultivé en France (Charentes, Tarn-et-Garonne, Gers, Vaucluse et Bouches-du-Rhône) à partir du XVIe siècle. Le fruit est rond, l'écorce lisse ou "écrite" (c'est-à-dire présentant une formation liégeuse defaible intensité) vert clair, jaunissant légèrement à maturité, avec des lignes de suture (sillons) plus foncées, il pèse environ 1 kg. La chair est orangée, sucrée, juteuse et très parfumée.
Melon Gallia
Melon Gallia d'Israël
Melon Sucrin de Tours
Le melon d'hiver (Cucumis melo inodorus), est caractérisé par une peau lisse et inodore.
Melon charentais...
tracking img