Le misantrope

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2276 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Biographie :
Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, est né à Paris en 1622. Il est baptisé le 15 janvier 1622 à Paris. Jean Baptiste est fils d’un riche tapissier. Sa mère, Marie Cressé, meurt en 1632. Il n'a alors que dix ans. Son père se remariera avec Catherine Fleurette, dont il aura cinq enfants. A l'âge de 13 ans, il rentre au collège de Clermont dirigé par les Jésuites. Il rencontre leprince de Conti. Molière excelle dans tous les domaines, tant la philosophie, les mathématiques, que la danse ou l’escrime. En 1641, il devient avocat. Mais en 1643, au lieu de poursuivre une carrière très prometteuse dans le droit, il décide de devenir comédien. Avec l’aide de Madeleine Béjart, il crée l'Illustre-Théâtre. C'est à ce moment qu'il prend le nom de Molière. Après 2 ans d’existence, satroupe est ruinée. Molière est même emprisonné pendant 2 jours puis libéré en août 1645. Cette même année, il décide de quitter Paris pour la province. En 1658 il joue Nicomède et Le Dépit amoureux devant le roi. Mais c’est la pièce Les Précieuses ridicules qui lui apporte la célébrité en 1659. Pris de convulsions au cours de la quatrième représentation du Malade imaginaire, Molière expirequelques heures plus tard d'une congestion pulmonaire, le 17 février 1673, chez lui.
Mots inconnus :
Faquin : « Lorsque au premier faquin il court en faire autant ? » Un faquin est un homme méprisable.
Prude : « La prude Arsinoé vous voit d’un œil fort doux » Vertueuse jusqu’à l’austérité ; hypocrite.
Colifichets : « Que ces colifichets dont le bon sens murmure » Ornement frivoles, artificiels et demauvais goût.
Vétille : «  De la moindre vétille il fait une merveille » Sujet sans importance.
Chimères : « Et votre esprit jaloux prend parfois des chimères » Illusions, fruits de l’imagination.

Résumé :
• Acte 1
En 1666, dans un salon chic, au premier étage d'une demeure, où on ne voit peu de meubles, entrent deux jeunes seigneurs très élégants. L'un est vêtu à la mode de l’époque,l'autre de couleurs très austères rappelant une mode plus ancienne. Ce dernier est Alceste, l'autre est Philinte. Alceste semble énerver. Alceste est furieux car Philinte vient de montrer des marques d’affections poussées à un homme. Philinte réprimande Alceste et attend de lui de la politesse. Mais Alceste voit dans la politesse qu’hypocrisie et malhonnêteté. Il préfère perdre son procès qued’aller voir les juges pour qu’ils soient indulgents. Philinte se moque de lui. Il ose même lui montrer à quel point il peut être paradoxal : Alceste est un fervent défenseur de la franchise et pourtant il est amoureux d’une personne médisante : Célimène. Alceste acquiesce l’argument de Philinte. Oronte, un jeune marquis, veut qu’Alceste écoute son sonnet. Pour se faire, il le couvre en complimentset en louanges. Alceste fait tout son possible pour éviter cela, mais il contraint d'écouter le fameux poème. Philinte se montre très élogieux à l’égard du marquis. Alceste blesse Oronte en formulant une critique précise de son sonnet. Ils se disputent. Oronte sort de la scène très vexé.
• Acte 2

Célimène, apparaît avec Alceste. Ce dernier multiplie les reproches envers elle. Il lui avouesa jalousie. Mais Célimène montre que le résonnement de Alceste ne tient pas debout. Elle montre à Alceste son ridicule et ses contradictions. Il voudrait poser à Célimène la grande question du mariage : veut-elle l'épouser ou non ? Au moment où Alceste s’apprête à parler, le valet de Célimène, Basque, les avertit de l'arrivée d'Acaste (un jeune marquis). Célimène veut absolument le recevoir.Mais Alceste proteste. Au même moment, Basque annonce l’arrivée d’un autre marquis : Clitandre. Alceste veut partir, mais Célimène le retient. Éliante, la cousine de Célimène arrive avec Philinte juste avant les deux marquis. Une discussion commence. Célimène dit ouvertement du mal des personnes qu’elle fréquente avec Alceste. Celui-ci reste d’abords silencieux. Puis il entre dans une colère...
tracking img