Le mixage musique multicanal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 35 (8675 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le mixage musique multicanal

Par Chavrier Raphaël

Octobre 2011

Table des matières

I. Introduction
II. Historique
Avant le XIXème siècle
La monophonie
La stéréophonie
La quadriphonie
Le 5.1
Extension à nos jours

5 6
6 6 7 9 10 14

III. Techniques de prise son multicanal
Introduction
Prises de son en ambiance
D’une façon analytique et standard
A l’aide de«couple» 5.1
• Le système double MS
• Le système OCT + IRT
• Le système Trinnov SRP

16
16 16
16 17 17 18 19

Prises de son en «close miking»

20
2

IV. Techniques de mixage multicanal
Introduction
Les différentes écoles pour le mixage surround
Mixage dit «Audience»
Mixage dit «Middle Of The Band»

21
21 21
21 22

Comparaison face au mixage stéréo
Le surround: successeurde la stéréo ?
D’un point de vue technique

22
22 23

Comparaison face au mixage du son à l’image

24

V. Supports et formats pour la musique multicanal
Le DTS Music Disc
Le DVD-A
Le SACD

25
25 25 27

VI. Mixage personnel en 5.1
VII.Conclusion
VIII.Lexique
IX. Annexe
Note de Sony annexe la suppression du SDDS
Paramètres des différents «couples» 5.1
Brochure dusystème SRP par Trinnov
Démonstration du système SRP sur DVD-A

29 30 32 33
33 35 36 38

X. Bibliographie

39

Chavrier Raphaël

Le mixage musique multicanal

3

Chavrier Raphaël

Le mixage musique multicanal

4

I. Introduction

Le multicanal est présent dans notre société depuis les années 70 sans pour autant vraiment décoller dans le domaine musical. En effet, aujourd’hui,le cinéma l’utilise à outrance, tous les films que nous allons voir au cinéma sont en 5.1 voir même plus dans certains cas. La musique multicanal, elle, est toujours très en retrait par rapport au cinéma alors que la musique était précurseur dans la technologie multicanal. Les parts de vente pour les DVD-A ou les SACD sont très faibles et ce sans qu’on ne trouve une vraie explication à cetteimpopularité. Pourtant, à donnée comparable, une écoute surround est beaucoup plus réaliste q’une écoute stéréo. Elle serait également plus vivante et plus créative pour les artistes qui l’utilisent. Le marché du disque est peut-être en crise mais on écoute toujours autant de musique qu’avant et pourquoi celle-ci n’est-elle pas encore en multicanal ? C’est une des questions que nous allons nous poseret pour se faire, nous explorerons le passé en décortiquant l’arrivée du multicanal. Puis, nous irons voir du côté des techniques de prise de son surround pour évaluer la complexité à retranscrire une ambiance multicanal. Ensuite, les techniques de mixage surround seront passées en revue tout en les comparant avec un mixage stéréo traditionnel. Et enfin, nous énumérerons les différents formats etsupports disponibles pour le son multicanal. D’un point de vue purement pratique, nous tenterons de réaliser notre propre mixage en 5.1 en mettant à l’épreuve les différents aspects théoriques appris jusqu’ici. Ce mémoire a deux buts bien distincts. D’une part, démystifier la musique multicanal et montrer que celle-ci existe même si elle n’est encore que peu courante. D’autre part, comprendre commentcelle-ci fonctionne par rapport à un mixage en stéréo traditionnelle. Dans les pages suivantes, je ferai souvent référence au terme «multicanal». Bien que la stéréo est aussi une sorte de multicanal (deux canaux audio), ici, pour plus de facilité, j’utiliserai ce terme pour définir les formats comportants plus de deux canaux audio.

Chavrier Raphaël

Le mixage musique multicanal

5

II.Historique

1. Avant le XIXème siècle
Nous le savons, depuis la nuit des temps, l’Homme, grâce à ces deux oreilles, est capable de localiser les sons qui l’entourent. L'ouïe devient alors un formidable sens, bien plus aiguisé que la vue car elle permet un contrôle à 360° autour de nous. Par exemple, un son venant de derrière provoquera toujours de l’anxiété, c’est pourquoi, l’homme se...
tracking img