Le moi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (262 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans ce texte, Pascal cherche à savoir ce que nous aimons au juste lorsque nous aimons quelqu'un. Soit on aime les qualités de cette personne , maison pourrait aussi bien les trouver chez d'autres. Soit on l'aime elle-même, mais à cause de ses qualités. L'idée que Pascal développe dans ce textetranche avec les représentations classiques de l'amour : on n'aime jamais la personne qu'on dit aimer (reprenez et analysez les exemples du texte),mais les caractéristiques qu'elle possède et qu'elle peut perdre (qu'elle perdra d'ailleurs assurément si l'on prend l'exemple de la beauté...).Alors, est-ce bien les personnes elles-mêmes que nous aimons et les aimons nous pour eux-mêmes ? On remarquera que lorsque nous nous demandons pourquoinous aimons telle ou telle personne, nous répondons toujours par une ou plusieurs qualités (beauté, gentillesse, culture...) ce qui montre que l'onreconnaît implicitement qu'on ne l'aime pas pour elle-même, mais ici encore, pour des qualités. Toutes ces qualités (y compris l'intelligence ou desqualités morales) sont des " avoir ", pas des " être ". On ne peut donc que se poser la question de savoir où est le " moi " dépositaire de ces qualités" empruntées ". Pascal détruit ici l'illusion qui consiste à croire que par delà les qualités qu'on aime, c'est celui qui les possède que nousaimons. Mais simultanément, il révèle comme vain le désir que nous avons d'être aimés pour nous-mêmes et non pour des qualités impersonnelles et fugaces.
tracking img