Le monde au lendemain de la seconde guerre mondiale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 29 (7149 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le monde au lendemain de la seconde
guerre mondiale

Introduction

Cette guerre constitue une rupture dans l'histoire du 20 eme siècle. C'est un erupture à tous les niveaux:
- Rupture par rapport au nombres de pertes humaines.
- Rupture par rapport aux destructions matériels massives.
- Rupture par rapport au choc moral( découverte du système concentrationnaire nazi mais aussi parce quele monde entre dans une nouvelle aire: l'aire nucléaire a cause des deux bombardements nucléaire subi par le Japon à Nagasaki et à Hiroshima).
Pour toutes ces raisons, la réorganisations du monde après la guerre paraît difficile. D'ailleurs plusieurs problèmes vont rester en suspend. L'Allemagne par exemple est divisée en 4. Que va devenir l'Allemagne? Par ailleurs, à la fin de la guerre, aucuntraité n'est signe. Pour le Japon, il va falloir attendre 1951 (traité de St Francisco) pour mettre fin officiellement au conflit Japon/État Unis. En revanche, on va voir, dès 1944, la volonté des alliés de mettre en place un nouvel ordre mondial. Cela va se concrétiser en 1945 par la création de l'ONU qui remplace la Société des Nations, créée après la première guerre mondiale pour éviter unenouvelle guerre mondiale. Sur le paln financier et économique cela se traduit en 1944 par les accords de Bretton Woods. C'est la mise en place d'un nouveau SMI ( système monétaire international) basé sur la seule monnaie capable de remplir ce rôle: le dollar.
Le fait majeur de la fin de cette seconde guerre mondiale est l'émergence d'un monde bipolaire (Deux grandes puissances face à face). Les ÉtatUnis qui représentent le libéralisme et l'URSS qui incarne le communisme. C'est systèmes sont idéologiquement radicalement différents. Ces deux idéologie résultent de deux définitions différentes de la démocratie.
Dans le système américain, la valeur fondamentale est la liberté.
Dans le système de l'URSS, la valeur fondamentale est l'égalité sociale. D'où la priorité aux biens collectifs.
Trèsvite, on va voir se constituer deux blocs opposés entre 1945 et 1947: un bloc communiste centrée sur l'URSS qui comprend l'URSS et les démocraties populaires et un bloc américain. Cependant l'émergence d ces deux blocs laisse peu de place aux puissances moyennes. Elles vont alors devoir s'allier à un des deux blocs ce qui est la confirmation du déclin de l'Europe après la guerre. Cetaffaiblissement de l'Europe va apparaître d'une façon tout à fait concrète à la fin de la guerre à cause du processus de décolonisation (entre 1947 et 1962, les empires coloniaux européens disparaissent en quasi totalité).

I- Bilan de la seconde guerre mondiale
1°) Bilan humain

Ce bilan humain est particulièrement lourd (entre 40 et 50 millions de morts). Les pertes les plus importantes sont dans lespays de l'Europe de l'Est. L'URSS (25,3 millions de mort) et la Pologne ont été les plus touchés en Europe. Hors d'Europe, les pertes les plus lourdes dont aux Japon et en chine (environ 3 millions). La France, ayant capitulé six semaines, a été relativement épargnée. La Grandes Bretagne a été épargnée grâce a son insularité.
De plus on remarque que les pertes civiles sont aussi importantesvoire plus importantes que les pertes militaires. En effet, cela est du au pertes du à la guerre. (ex: bombardements...) Effectivement, les villes ont été très touches pendant cette guerre d'où les pertes massives. De plus, la déportation accentue le nombre de pertes civiles. Aux pertes directement liées à la guerre s'ajoutent les pertes indirectes dues au déficit de naissance (rattrapé après laguerre avec le baby boom), et à la surmortalité liée à la pénuries que connaissent tout les territoires occupés (manque de nourriture, de médicament à cause des réquisitions pour le financement de l'effort de guerre Allemand.).
En conséquences, dans tous les pays qui doivent se reconstruire, on observe un déficit de main d'œuvre. On va donc combler ce déficit graçe à la main d'œuvre étrangère qui...
tracking img