Le monde en 1945

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2368 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Partie 1 : Le monde de 1945 à nos jours

Chapitre 1 : Le monde en 1945

La Seconde Guerre mondiale s’achève en 1945. Les destructions et les pertes sont énormes. Le bilan moral est tout aussi terrible : la découverte des camps de la mort et du génocide juif remettent en cause les fondements même de la civilisation.
Ce monde en ruine est dominé par deux grands vainqueurs, les USA et l'URSSqui essaient d'organiser ensemble l'après guerre
Quel est le bilan de la S.G.m ? Comment les vainqueurs réorganisent-ils l'ordre mondial ?

I/ Le bilan de la guerre

A. Bilan démographique

Au total on compte 50 millions de morts dont 20 millions en Union Sovietique et 14 millions en Chine. Les civils représentent plus de la moitié des pertes au lieu de 5% pour la P.G.m.. L’Europe Orientale aplus souffert que le reste du monde parce qu'elle a été le théâtre de nombreuses batailles et a subit l'occupation allemande et sa barbarie (exécution sommaire, camps d'extermination)
Les pertes indirects sont considérables, le déficit des naissances est très marqué notamment en URSS et en Allemagne. Des morts en nombre considérable sont provoqués par la sous alimentation comme lors de la P;G.m,les invalides et les mutilés sont très nombreux.
En Europe, 30 millions de personnes sont déplacés, l'exode précédent l'avance des troupes soviétiques en Europe de l'Est. Les changements de frontières décidé à Yalta et l'expulsion des minorités allemandes ont jetés des millions d'individus sur les routes et dans les camps de réfugiés. Enfin beaucoup de juifs rescapé du génocide cherchent àgagner la Palestine.

B. Bilan économique et financier

Les pertes matérielles

Les destructions sont immenses, en Europe de l'Est et au Japon, elles sont très importantes en Europe de l'Ouest. Globalement l'Europe a perdu la moitié de ses capacités de production. L'URSS a particulièrement souffert en raison de la violence des combats et de la tactique de la « Terrebrûlée » pratiquée tour à tour par les Soviétiques et les Allemands.
En Allemagne les villes sont détruites à 70% du fait des bombardements aériens mais l'appareil de production industriel est en grande partie préservé car des usines ont été entérés dans des boomcoeurs.
Les moyens de communications sont partout endommagés, l'ampleur des destructions matérielles expliqué que l'après guerre soitencore une période de pénurie et de marché noir.
Le coût de la guerre a été énorme et n'a pas pu être supporté qu'aux prix d'un gonflement de la dette publique. Ainsi celle-ci a été x3 au Royaume-Uni ; x4 en France ; x10 en Allemagne. C'est la ruine financière de l'Europe et du Japon dont les monnaies s'effondrent.

Les mutations structurelles

Le déclin des Etats Européens estaccentué par le développement de leurs concurrents. Les USA possèdent ainsi les 2/3 du stock d’or mondiale la moitié des capacités industrielle du monde. Le Canada, le Brésil, l'Argentine on également développé leur production et augmenter leur puissance économique.
La guerre a entraîné un reclassement des régions à l’intérieur des états. Par exemple, en URSS, la Serbie s'est industrialisée. Etaux États-Unis, la guerre du Pacifique a favorisé le décollage économique de la Californie.
Le capitalisme est organisé au niveau mondial. L'Etat a accru son rôle dans la vie économique et social. Il a organisé le rationnement, a fixé les prix pendant la guerre. Il a répartit les matières premières et la main d'oeuvre etc. Il continu ce travail après la guerre en dirigeant l'économie et endéveloppant la protection sociale : « Walfare State » ou « Etat providence ».
La guerre marque le début d'une nouvelle révolution scientifique et technique. La guerre a permis une série d'avancé décisive dans plusieurs domaines : le radar, le missile, l'avion à réaction, l'arme nucléaire et l'ordinateur.

Bilan moral et politique

1 . Les espoirs démocratiques de la Libération...
tracking img