Le monde en 1945

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1302 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Devoir 3 : Le monde en 1945

La fin de la seconde guerre mondiale durant l'année 1945 est une véritable délivrance pour le monde dans son ensemble.
Un faisceau de questions apparaît à la sortie d'un conflit aussi impensable, terrible et meurtrier; les plus évidentes sont les suivantes : quelles sont les différentes conséquences de la conclusion de cette « boucherie totale » sur la situation duglobe dans les domaines sociologiques, industriels, politiques et économiques? La problématique paraît simple mais à la vue du contexte international, la réponse est bien plus complexe.
Plusieurs mots résument schématiquement la fin de la seconde guerre mondiale : traumatisme, destruction, marasme, idéologie, prise de conscience, horreur mais aussi renouveau et espoir.
Certes tous à un momentdonné ont été rapportés à un conflit généralisé mais avec cette guerre ils reflètent une situation inconnue par le passé (en tout cas n'égalant pas ce niveau de désastre) et donc révèlent leurs véritables sens premiers.
Prenons par exemple le terme : Traumatisme. Chaque événement incongru, découlant ou non d'actes guerriers, bafouant la morale et submergeant la compréhension humaine est considérécomme traumatisant. Que dire alors de la découverte des camps de concentration et d'exterminations des nazis avec leurs multiples charniers? Ces camps destinés à la destruction pure et simple de millions d'êtres humains jugés indésirables, ces outils à génocide, cette nouvelle forme de destruction massive (« nouvelle » dans le sens ou même si les génocides existaient auparavant; la France s'enrendant aussi coupable; la solution finale apparaît de part sa planification et sa dimension comme la représentation absolue de l'effroi) symbolisent le paroxysme de la dénomination du Traumatisme. Ajouter à cela, l'utilisation de la bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaki en août 1945 par les États Unis (USA); l'objectif était de forcer le Japon à capituler; et nous sommes en présence « d'unféroce ébranlement ». Comment l'homme a-t-il été capable d'atteindre un tel niveau d'abomination? La question subsiste encore aujourd’hui dans toutes les têtes. Certains ont répondu simplement que l'état de guerre engendre des comportements calamiteux. Surement! Mais la seconde guerre mondiale n'est pas un conflit comme les autres : c'est une guerre hors norme.
Attelons nous donc au mot Destructionpour tenter de justifier cette qualification. La guerre 1939/1945 est la plus meurtrière de l'histoire. Elle a fait près de cinquante millions de morts dont la moitié étaient des civils. C'est une guerre totale associant tous les types de combat et conditionnant la production industriel à l'effort de guerre. Elle est à l'origine d'une course aux armements effrénée et aboutissant à l'utilisationd'armes innovantes au pouvoir de dévastation surmultiplié : améliorations des avions de combats et des blindés, apparition des armes chimiques et surtout création de l'arme nucléaire.
De plus, la destruction ne s'arrête malheureusement pas à la décimation de l'espèce humaine, nous pouvons relever le marasme dans lequel les pays sont plongés à la fin du conflit. Tout est détruit : villes, villages,voies de communication, usines et infrastructures de production. Rien n'a subsisté à la violence et l'acharnement des combats.
Tout cela affecte bien entendu la vie quotidienne. Les impacts sont nombreux et désastreux. Le potentiel économique de la plupart des nations est diminué, l'éducation et la santé (niveau de scolarisation et espérance de vie) sont en net recul, le monde financier estdéstabilisé. Et pourtant, la fin du carnage suscite également l'espoir, générateur d'une nouvelle donne globale. L' aspiration à un monde meilleur, la victoire de la démocratie sur le totalitarisme nazi, ainsi que l’espérance d'un nouveau départ économique, politique et industriel est partout présent. Mais le souci premier est de maintenir l'équilibre mondial tout en se liguant pour dire : plus jamais...
tracking img