Le monde en 1945

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (968 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Réponse organisée au sujet :

Après 5 ans d'une guerre dépassant en horreur tous les conflits précédents, les capitulations allemande et japonaise sont presque partout célébrées dans la joie. Maison prend vite conscience du prix payé pour cette paix, de l'ampleur de la tâche et de la fragilité de l'entente entre nations. Un monde meurtri Jamais dans l'histoire autant de pays n'avaient étéentraînés dans un conflit ayant mobilisé autant de ressources industrielles et techniques, et surtout provoqué autant de souffrances et de décès, en particulier chez les civils. Ceux-ci ont été victimesde la déportation : ghettos, grandes rafles, trains de la mort, travaux forcés, privations, gazage, expériences "médicales"… mais aussi de crimes de guerre (ex. Oradour) et de bombardements (de laLuftwaffe au début du conflit, des Royal Air Force et U.S. Air Force à la fin). Les deux derniers, Hiroshima et Nagasaki (130 000 morts) marquent l'entrée dans l'ère nucléaire : il semble ne plus y avoirde limites à la capacité d'autodestruction des humains. L'Europe a particulièrement souffert, mais on ne doit pas oublier l'Asie : en Chine, non citée dans le tableau 1, on compte environ 10 millionsde morts… On assiste aussi à de gigantesques déplacements autoritaires de populations. Les économies de la plupart des belligérants sont à genoux : on doit ajouter à la chute de la productionindustrielle les villes rasées, les routes et voies ferrées coupées, les cheptels décimés, les patrimoines dévalorisés, l'endettement, l'inflation, le rationnement… Les U.S.A., en revanche, se sont renforcésen exportant et accumulant des devises. La grave crise morale résultant des dévastations et des horreurs de la guerre, en particulier de l'inimaginable abjection de la "Solution finale", traumatiseles contemporains et se retrouve dans les œuvres d'artistes et d'intellectuels comme Albert Camus, Jean-Paul Sartre, Germaine Richier, Roberto Rossellini… La volonté de le reconstruire sur de...
tracking img